L'Allemagne a transmis une liste de 1.100 exilés fiscaux à la France

L'Allemagne a transmis une liste de 1.100 exilés fiscaux à la France

Publié le :

Jeudi 01 Novembre 2018 - 14:53

Mise à jour :

Jeudi 01 Novembre 2018 - 15:08
Dans le cadre de la coopération européenne contre la fraude fiscale, l'Allemagne a livré une liste de 1.100 noms d'exilés fiscaux à la France. L'identité de ces fraudeurs français pourrait bientôt être révélée.
©Images Money/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Des poursuites vont être engagées. La police fiscale allemande (la BKA) a transmis à la France un fichier contenant 1.100 noms d'exilés fiscaux dans le cadre de la coopération européenne contre la fraude fiscale.

Europe 1 a dévoilé mercredi 31 que des poursuites allaient être engagées par le parquet national financier. C'est l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) qui sera chargé de ces multiples affaires.

L'élaboration de cette bien longue liste a été rendue possible par l'échange automatique entre les Etats, qui est effectif dans une centaine de pays.

A voir aussi: Fraude fiscale - "On a cherché, on n'a rien trouvé", affirme UBS France

Grâce à cette coopération internationale, les polices fiscales sont capables de découvrir des montages financiers complexes et la radio a indiqué que, d'après l'administration fiscale, l'identité des 1.100 fraudeurs pourrait être prochainement révélée au public.

Cette vaste coopération s'est grandement accélérée depuis le scandale des "Panama Papers", dans lequel des grands noms de l'industrie, du monde politique ou même sportif avaient été pointés du doigt.

La remise de cette liste à la France est le signe aussi que l'échange automatique d'informations entre la France et l'Allemagne est véritablement efficace.

A lire aussi:

CumEx Files: une fraude fiscale à 55 milliards d'euros

Fraude fiscale et blanchiment: les époux Balkany jugés du 13 mai au 20 juin

Feu vert définitif pour le projet de loi contre la fraude fiscale

La police fiscale allemande a transmis à la France 1.100 noms d'exilés fiscaux.


Commentaires

-