Allocation rentrée scolaire 2018: comment la réclamer si vous ne la touchez pas?

Allocation rentrée scolaire 2018: comment la réclamer si vous ne la touchez pas?

Publié le :

Jeudi 16 Août 2018 - 15:50

Mise à jour :

Jeudi 16 Août 2018 - 16:01
L'Allocation de rentrée scolaire (ARS) commence à être versée à partir de ce jeudi 16. Pour ceux qui pensent être en droit de toucher l'allocation mais qui n'ont rien reçu, des recours sont possibles.
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Ce 16 août marque le premier jour du versement de l'Allocation de rentrée scolaire (ARS) qui bénéficiera à 2,8 millions de familles aux revenus modestes qui peinent parfois à boucler les dépenses liées au retour à l'école des enfants.

L'ARS, versée par la CAF, voit son montant varier en fonction de la composition du ménage et du niveau de scolarité de l'enfant (pour plus de détails, cliquez ici). En principe, un ayant droit n'a pas à demander à la CAF de lui verser l'allocation, l'organisme identifiant lui-même les bénéficiaires.

Si vous pensez que vous devez toucher l'aide mais que vous ne voyez rien venir, il est toujours possible de vous manifester. Si vous n'aviez jamais touché auparavant l'ARS, assurez-vous cependant que vous aviez transmis à la CAF l'ensemble des données permettant à celle-ci d'estimer votre situation.

Dans un premier temps, contactez par courrier la CAF dont vous dépendez en expliquant très simplement et directement que vous contestez le fait de ne pas (ou de ne plus) toucher l'allocation, en y joignant les documents faisant état de votre situation personnelle (justificatifs de revenus, avis d'imposition…)

Lire aussi: L'allocation de rentrée scolaire sera versée le 16 août 

Si votre requête n'aboutit pas, vous pourrez alors faire appel au médiateur de la CAF (vous trouverez ses coordonnées sur le site de votre caisse) qui se penchera sur votre dossier. Si la décision du médiateur ne vous satisfait toujours pas, vous pourrez enfin user d'un dernier recours: faire appel la Commission des recours amiables (CRA) de votre CAF. Nouveau courrier donc, mais cette fois-ci en recommandé avec accusé de réception. Pensez à joindre l'ensemble des dossiers des deux premiers recours pour montrer à l'organisme que vous avez respecté la procédure sans brûler les étapes.

Si tous ces recours ne donnent rien, tout n'est pas perdu pour autant. Mais votre dossier prendra alors une autre dimension puisque c'est devant la justice, en l'occurrence le tribunal administratif, qu'il faudra porter le cas, en dernier recours.

Voir aussi:

Allocation de rentrée scolaire- Quand, combien, pour qui: tout savoir

L'ARS permet de faire face aux frais de la rentrée scolaire.


Commentaires

-