Amazon un "jeu" pour dénoncer les erreurs de ses collègues

Amazon un "jeu" pour dénoncer les erreurs de ses collègues

Publié le :

Lundi 20 Novembre 2017 - 19:57

Mise à jour :

Lundi 20 Novembre 2017 - 20:03
© DAVID MCNEW / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La direction de l'entrepôt Amazon de Lauwin-Planque (Nord) a mis en place un "jeu" permettant aux employés de dénoncer les manquements à la sécurité de leurs supérieurs contre des "bons points" et un éventuel cadeau. Un système critiqué samedi par les syndicats.

Dénoncer son collègue contre un cadeau. La polémique enfle ce lundi 20 à l'entrepôt d'Amazon de Lauwin-Planque, près de Douai (Nord) suite à l'organisation d'un "jeu" dans lequel les employés sont invités à rapporter à la direction les manquements aux règles de sécurité commis par leurs supérieurs.

Baptisé le "Safety fun game", ce jeu consiste pour l'employé qui constate "une action non safety de la part du general manager, d'un senior ops, d'un lead ou d'un manager" de "cumuler les good points" en glissant dans une urne un bulletin où se trouve le nom du fautif, celui du dénonciateur et l'erreur commise. Le cumule de points doit permettre de remporter un cadeau, révèle Capital.

> A lire aussi: Amazon va embaucher plus de 7.500 personnes pour Noël en France

Mais pour les syndicats, l'aspect ludique que veut donner l'entreprise à l'opération ne suffit pas à dissimuler ce qui relève selon eux de la délation pure et simple. "Il est hallucinant de constater qu'un tel +jeu+ ait pu passer et être déployé sans que personne ne tique" a écrit à la direction le délégué central CFDT Vincent Julien.

"C’est une opération ludique, faite dans un esprit bon enfant et bienveillant. Il ne s’agit pas de délation. Le but est que les employés fassent part des consignes de sécurité non respectées par leurs managers, et ils récupèrent en échange ce qu’on appelle des points. La sécurité doit être l’affaire de tous dans l’entreprise, des managers vers les employés, et inversement", rétorque la direction, interrogée par Capital, précisant que la pratique n'était pas nouvelle.

Entre la préparation des cadeaux de Noël et les offres promotionnelles du Black Friday l'entrepôt Amazon de Lauwin-Planque tourne actuellement à plein régime avec plus de 1.000 employés et 2.900 intérimaires.

Les employés d'Amazon qui dénoncent les manquements à la sécurité peuvent gagner un cadeau.


Commentaires

-