Argent - L'euro en pleine phase de hausse face au dollar, les conséquences sur votre épargne

Argent - L'euro en pleine phase de hausse face au dollar, les conséquences sur votre épargne

Publié le :

Lundi 21 Août 2017 - 16:13

Mise à jour :

Lundi 21 Août 2017 - 16:33
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'euro est en pleine phase de hausse face au dollar, malgréde petites fluctuations. L'euro redevenant fort, certains secteurs vont connaître des difficultés pendant que d'autres seront à la fête. De quoi inquiéter certains actionnaires et en réjouir d'autres.

A mi-journée ce lundi 21, sur les marchés financiers, l'euro s'échangeait à 1,1788 dollar. La monnaie européenne continue sa lente mais sûre ascension face à la devise américaine (avec quelques soubresauts) et cela pourrait ne pas s'arrêter là. Plusieurs observateurs économiques évoquent en effet la possibilité que l'euro grimpe jusqu'à 1,22 dollar (loin toutefois du record de 2008: 1,60).

Est-ce une bonne nouvelle pour votre porte-monnaie, ou plutôt pour votre portefeuille (d'actions)? Tout dépend. La hausse de l'euro face au dollar est, sans surprise, un handicap pour les entreprises françaises exportatrices hors de la zone euro. L'aéronautique, qui ne manque pas de rappeler ce que lui coûte la hausse de l'euro, perd en moyenne 5% de ses profits (et donc de ce que les entreprises du secteur redistribuent à leurs actionnaires) lorsque l'euro s'apprécie de 1%. Pour les autres secteurs les mieux implantés sur les marchés payant en dollar, comme la santé, le luxe ou la high-tech, la perte de compétitivité est un risque réel.

A l'inverse, pour les entreprises réalisant leur chiffre d'affaires sur le marché intérieur, exportant peu et étant peu délocalisables comme le bâtiment, le secteur bancaire, ou le transports, la hausse de l'euro peu améliorer sensiblement les chiffres. Le coût des importations s'en trouve amoindri et notamment pour les activités gourmandes en énergie. Autant de marges possibles qui pourraient se transformer en dividendes ou en appréciation du titre.

Enfin, si vous n'êtes pas concerné par les fluctuations économiques des entreprises cotées, vous pourrez toujours vous réjouir côté tourisme: la hausse de l'euro vous permet de maximiser vos moyens au moment du passage au bureau de change si vous partez en dehors de la zone euro.

L'euro pourrait dépasser prochainement 1,20 dollar.


Commentaires

-