Epargne salariale: possédez-vous une partie des milliards d'euros de contrats oubliés?

Perdu de vue

Epargne salariale: possédez-vous une partie des milliards d'euros de contrats oubliés?

Publié le :

Lundi 19 Juin 2017 - 14:56

Mise à jour :

Lundi 19 Juin 2017 - 15:42
Les contrats inactifs d'épargne salariale représentent plus de trois milliards d'euros. Au bout de 30 ans sans être réclamés, c'est l'Etat qui récupère les sommes. Il existe pourtant une démarche simple pour savoir si vous possédez quelques euros sur un compte oublié.
©Images Money/Flickr

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
-A +A

Au début de l'année 2017, le site Ciclade de la Caisse des dépôts et consignation (CDC) tirait la sonnette d'alarme. Pas moins de 3,7 milliards d'euros dorment sur des comptes d'épargne salariale en attente de restitution, dont les titulaires sont six millions de Français qui, pour beaucoup, ne s'inquiètent guère de ce petit bas de laine. Si tant est qu'ils en aient souvenir.

Ces comptes inactifs (c'est-à-dire avec 10 ans sans aucun mouvement) sont pour l'instant dormants à la Caisse des dépôts en attendant la prescription trentenaire, c'est-à-dire une période de 30 ans à l'issue de laquelle, suite à la loi Eckert, l'Etat récupère les sommes pour son propre compte.

Comment savoir alors si vous êtes titulaire d'une épargne salariale que vous auriez pu avoir oubliée, en quittant un ancien emploi qui vous offrait cette rémunération supplémentaire? Rien de plus simple. Il suffit de vous rendre sur le site de Ciclade (www.ciclade.fr) pour faire une demande de recensement d'une éventuelle épargne puis, toujours sur le même site, obtenir sa restitution.. Le tout est bien entendu gratuit. Attention cependant, le site Ciclade ne recense que les comptes d'épargne salariale transféré à la CDC.

L'épargne salariale regroupe plusieurs dispositifs financiers parfois anciens qui ont été mis en place pour améliorer la motivation des collaborateurs d'une entreprise. Les Plans d'épargne entreprise (PEE), le principal produit de cette gamme d'épargne, ont ainsi été mis en place en 1967.

Mais comment expliquer qu'autant d'épargne salariale soit ainsi laissée à l'abandon? La raison principale est sûrement l'oubli par les bénéficiaires de déclarer un changement d'adresse lorsqu'ils ne sont plus dans l'entreprise. En effet, tant que le salarié reste chez le même employeur, c'est ce dernier qui doit faire la mise à jour des adresses. Mais si le salarié quitte son emploi et change de domicile, c'est lui qui doit tenir au courant l'établissement détenant son PEE. De plus, il ne pourra plus faire de versements dessus (contrairement à un Perco -Plan d'épargne pour la retraite collectif- par exemple, qui lui peut toujours être alimenté et est rarement oublié). La combinaison idéale pour ne plus avoir la piqûre de rappel des relevés de compte, jusqu'à l'oubli complet.

Si l'épargne salariale reste un produit populaire avec 100 milliards d'euros d'encours, il reste très loin de l'assurance-vie (1.600 milliards), dont les contrats connaissent aussi des soucis pour retrouver leurs bénéficiaires

Auteur : La rédaction de FranceSoir.fr

 
Les encours de l'épargne salariale représentent 100 milliards d'euros.

Commentaires

-