Assurance maladie: contre l'absentéisme, la Sécu prête à dévoiler les motifs des arrêts de travail

Assurance maladie: contre l'absentéisme, la Sécu prête à dévoiler les motifs des arrêts de travail

Publié le :

Vendredi 26 Janvier 2018 - 17:50

Mise à jour :

Vendredi 26 Janvier 2018 - 17:56
L'Assurance maladie a décidé récemment de lever le secret autour des motifs des arrêts de travail dans certaines entreprises. Le but étant de lutter contre l'absentéisme mais aussi, pour les sociétés concernées, de réfléchir sur leurs conditions de travail.
© FRED DUFOUR / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Certaines entreprises, à cause de leurs conditions de travail notamment, enregistrent beaucoup plus d'arrêts maladie que d'autres. Et en théorie, le motif de l'arrêt maladie en question est secret. Il n'est d'ailleurs pas notifié sur le document transmis à l'Assurance Maladie et signé par le médecin. Pour les salariés, c'est la garantie d'une vie privée protégée.

Mais pour lutter contre l'absentéisme au travail et aussi faire réfléchir les entreprises concernées sur leurs conditions de travail, l'organisme de la Sécurité sociale a décidé de révéler aux employeurs ces motifs, selon une récente expérimentation expliquée par Laurent Bailly, responsable du département des services aux assurés, dans L'Express.

Lire aussi: l'Assurance maladie au défi de la montée des affections psychiques liées au travail

"L'entreprise connaît son taux absentéisme, mais n'a pas de point de comparaison avec ses concurrents. Lui apporter ces informations peut la challenger. Et lui faire amorcer une réflexion sur ses conditions de travail, puisqu'on sait qu'il y a une corrélation entre ces dernières et le nombre et la durée des arrêts", a ainsi déclaré Laurent Bailly.

Cette information a inquiété les salariés par rapport au secret médical, et justement au respect de leur vie privée. Mais si les raisons des arrêts de travail étaient révélées à ces grandes entreprises, l'anonymat des assurés arrêtés ne serait lui pas levé.

"On s'assure qu'il n'est pas possible, même de manière indirecte, de tracer les personnes. Par ailleurs, nous nous focalisons uniquement sur les établissements de plus de deux cent salariés. Dans les plus petites sociétés, l'employeur pourrait trop facilement établir un lien évident avec tel ou tel collaborateur", a ainsi précisé Laurent Bailly.

L'Assurance maladie a lancé dans certaines entreprises une expérimentation pour lutter contre l'absentéisme: elle consiste à lever le secret sur les motifs des arrêts maladie.


Commentaires

-