Baisse des impôts: trois millions de foyers concernés en 2016

Economies et redistribution

Baisse des impôts: trois millions de foyers concernés en 2016

Publié le :

Jeudi 10 Septembre 2015 - 18:14

Mise à jour :

Jeudi 10 Septembre 2015 - 19:21
Le ministre des Finances Michel Sapin a annoncé ce jeudi que la baisse des impôts prévue en 2016 toucherait trois millions de foyers fiscaux. Un million devraient par ailleurs sortir de l'impôt sur le revenu.
©Philippe Wojazer/Reuters
PARTAGER :
-A +A

François Hollande avait confirmé le chiffre de deux milliards d'euros de baisse d'impôts en 2016 lors de sa dernière conférence de presse. Michel Sapin a annoncé ce jeudi combien de Français seront concernés.

Selon le ministre des Finances, ce sont trois millions de ménages qui devraient voir leurs contributions baisser. Par ailleurs, un million de foyers fiscaux devraient également sortir de l'impôt sur le revenu ou ne pas y entrer en 2016. Un chiffre qui s'ajoute aux cinq millions de foyers qui avaient déjà bénéficié d'une baisse des impôts en 2015.

Cette baisse intervient alors que le gouvernement affirme que la reprise est enfin là:  "Nous avons demandé des efforts, pas simplement aux plus riches des Français, il paraît légitime au moment où la France commence à aller mieux, de rendre ces efforts (...) ce n'est pas concentrer l'impôt sur le revenu que de rendre aux Français les plus modestes une part des efforts qu'ils ont acceptés de plus ou moins bon cœur", avait déclaré Michel Sapin le 31 août dernier.

Reste à trouver les deux milliards d'euros. Sur ce point, François Hollande comme le ministre des Finances ont pris un engagement clair: il ne s'agit pas d'augmenter un prélèvement pour financer une baisse ailleurs. C'est donc à force d'économies de l'Etat que la somme doit être trouvée: "il y a les moyens avec les sommes considérables que l'Etat, les collectivités locales et la sécurité sociale dépensent de trouver deux milliards", avait précisé Michel Sapin.

Ce jeudi soir, il a ajouté sur BFMTV que cette baisse concernera les Français les plus modestes mais aussi la classe moyenne. Quant aux "10% qui gagnent le plus, l'impôt sur le revenu aura augmenté (depuis 2012, NDLR) et n'aura pas baissé, c'est vrai. C'est la justice fiscale".

Certains redoutent cependant que les économies de l'Etat ne s'accompagnent d'une baisse des dotations aux collectivités territoriales, et donc d'une hausse des impôts locaux.

 

Michel Sapin a chiffré à trois millions le nombre de foyers concernés par la baisse d'impôts de 2016.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-