Bourse de Paris: elle clôture en hausse ce jeudi 26 mai

Bourse de Paris: elle clôture en hausse ce jeudi 26 mai

Publié le :

Jeudi 26 Mai 2016 - 19:36

Mise à jour :

Jeudi 26 Mai 2016 - 19:37
©Eric Piermont/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Avec un gain de +0,69%, la Bourse de Paris clôture en hausse pour la troisième journée consécutive. L'indice CAC 40 a pris 31,00 points à 4.512,64 points dans un volume d'échanges modéré de 2,9 milliards d'euros.

La Bourse de Paris a gagné du terrain ce jeudi 26 (+0,69%), signant une troisième séance de hausse consécutive grâce à l'euro et au pétrole, en ralentissant un peu le rythme par rapport à ces derniers jours. L'indice CAC 40 a pris 31,00 points à 4.512,64 points dans un volume d'échanges modéré de 2,9 milliards d'euros. La veille, il avait gagné 1,13% au lendemain d'une hausse de 2,46%.

Parmi les autres marchés européens, Francfort a gagné 0,66% et Londres 0,04%. Par ailleurs, l'Eurostoxx 50 a pris 0,31%. Le marché parisien a marqué une pause en début de séance, tenté par des prises de profits, mais est reparti de l'avant en début d'après-midi, passant au-dessus des 4.500 points.

"Le marché a fortement accéléré il y a deux jours et il est normal qu'il temporise autour des 4.500 points", note Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse. "Plusieurs bonnes nouvelles ont joué", avec notamment des indicateurs qui "ont rassuré sur la solidité de l'économie américaine, prenant le pas sur les craintes de voir la banque centrale américaine durcir sa politique monétaire en juin ou juillet", selon lui, ce qui s'est traduit par une baisse de l'euro face au dollar.

Le marché s'est appuyé en outre sur la hausse des cours du pétrole qui progressaient à New York, évoluant brièvement à plus de 50 dollars le baril pour la première fois depuis octobre, dans un marché qui gardait son élan face aux signes d'un rééquilibrage, notamment aux Etats-Unis après une baisse des stocks de brut. Pour John Plassard, chez Mirabaud Securities, "tous les regards sont braqués vers le prix du baril de pétrole qui occulte actuellement tous les autres sujets".

Les indicateurs du jour aux Etats-Unis ont eu peu d'impact sur la tendance. Les promesses de ventes de logements en avril ont progressé plus fortement que prévu, tout comme les commandes de biens durables, alors que les inscriptions hebdomadaires au chômage ont reculé davantage que prévu.

Le marché attend surtout le discours de la présidente de la Réserve fédérale américaine (Fed) Janet Yellen vendredi à Harvard, "qui pourrait donner des indications sur les décisions" de politique monétaire à venir et sur une possible hausse des taux, souligne le courtier Aurel BGC.

Parmi les valeurs, plusieurs titres liées aux matières premières ont été recherchés, à l'image de Vallourec (+1,82% à 3,36 euros) et ArcelorMittal (+6,90% à 4,33 euros).

En revanche, Technip (-0,16% à 48,43 euros) et Total (-0,09% à 44,03 euros) ont repris leur souffle.

La hausse du marché a bénéficié aux valeurs industrielles comme le secteur automobile avec PSA (+2,68% à 14,20 euros), Renault (+2,66% à 85,34 euros) et Valeo (+1,88% à 138,30 euros).

Casino a pris 0,63% à 52,51 euros, dans la foulée de l'annonce de sa prise de contrôle de la société Geimeix, propriétaire de la marque Leader Price à l'international, via le rachat des 50% détenus jusqu'à présent par la famille Baud, avec laquelle Casino a soldé tous ses litiges.

Sanofi a perdu 0,20% à 73,47 euros. Un comité de l'Agence américaine des médicaments (FDA) a recommandé l'approbation aux Etats-Unis d'un nouveau médicament antidiabétique du laboratoire pharmaceutique français en vue d'une décision d'ici à l'automne.

Faiveley a gagné 1,41% à 89,25 euros, grâce à une rentabilité conforme aux attentes même si son bénéfice net a baissé de 7,8% pour l'exercice 2015-2016, en raison des coûts non récurrents liés au projet de rapprochement avec l'américain Wabtec.

Pierre et Vacances-Center Parcs a grimpé (+4,42% à 38,50 euros), bénéficiant de la réduction de sa perte nette de 14,6% au premier semestre, à 75,5 millions d'euros et de la progression de ses réservations pour la période estivale.

Foncière de Paris a perdu 1,41% à 142,95 euros. La société La Tricogne, actionnaire à hauteur de 5,8%, a confirmé son soutien à l'offre publique d'échange lancée par Eurosic (+0,50% à 40,20 euros) à la suite de la surenchère de Gecina (+0,63% à 127,55 euros).

 

Avec un gain de +0,69%, la Bourse de Paris clôture en hausse pour la troisième journée consécutive.

Commentaires

-