Compteur Linky: la Cour des comptes critique l'appareil et souligne la "bonne affaire" d'Enedis

Compteur Linky: la Cour des comptes critique l'appareil et souligne la "bonne affaire" d'Enedis

Publié le :

Mercredi 07 Février 2018 - 16:50

Mise à jour :

Mercredi 07 Février 2018 - 18:37
Le rapport de la Cour des comptes publié mercredi réserve une partie de ses critiques au compteur Linky qui doit équiper la grande majorité des foyers d'ici 2021. Les sages dénoncent un appareil qui n'est pas réellement économique et qui profite surtout à Enedis, la filiale d'EDF.
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les boîtiers Linky suscitait déjà une forte résistance chez une partie des consommateurs. Il devait pourtant permettre de mieux maîtriser sa consommation d'énergie et de réaliser des économies. Problème: la Cour des comptes dans son rapport publié mercredi 7 vient d'estimer que le boîtier jaune fluo n'avait rien d'économique. Par contre, le montage financier pour équiper les 34 millions de foyers français était lui très rentable pour Enedis (ex-ERDF, toujours filiale d'EDF).

Pour rappel, les premiers boîtiers Linky ont été installés en 2010 –pour expérimentation– et devront être généralisés d'ici 2021 pour un coût total de 5,7 milliards d'euros, dont 5,4 pour le seul boîtier d'Enedis. Ce qui représente donc un coût moyen de 130 euros par foyers selon la Cour des comptes (même si la division du coût par le nombre de ménages est plutôt autour de 160 euros).

Lire aussi: Comment refuser Linky, le compteur controversé?

Or, le système de financement de ce boîtier est pour le moins discutable. De prime abord, les ménages n'ont rien à payer… du moins à la pose. En effet, à partir de 2021, quand au moins 90% des foyers seront équipés, Enedis est autorisé à prélever sur les factures des particuliers… censées devenir plus légères grâce aux économies réalisées par l'optimisation de la consommation permise par Linky.

Et Enedis sera autorisée à prendre le remboursement du compteur avec un taux d'intérêt de 4,6% alors que, selon la Cour des comptes, les conditions auxquelles la filiale d'EDF a pu financer son avance ont été bien plus intéressantes. Résultat, les sages de rue Cambon estime que l'entreprise Enedis va gagner 506 millions d'euros dans l'opération, qui s'achèvera en 2031, le tout en prenant dans la poche de ses clients. Une raison plus donc pour les détracteurs de critiquer le boîtier.

Le compteur Linky ne serait pas aussi économique qu'annoncé.


Commentaires

-