Cour des comptes: un audit qui sera publié jeudi 29 indiquerait un dérapage budgétaire de 9 milliards d'euros

Cour des comptes: un audit qui sera publié jeudi 29 indiquerait un dérapage budgétaire de 9 milliards d'euros

Publié le :

Mardi 27 Juin 2017 - 20:24

Mise à jour :

Mardi 27 Juin 2017 - 20:41
© BERTRAND GUAY / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Selon "Le Canard enchaîné" qui sera en kiosques ce mercredi, la Cour des comptes va publier un audit désastreux pour les comptes publics, montrant que l'objectif de maîtrise du déficit pour 2017 sera loin d'être atteint. De quoi inciter le gouvernement à prendre des mesures radicales pour limiter la dépense publique.

Le Premier ministre Edouard Philippe l'avait déjà admis à demi-mot lorsqu'il avait évoqué le déficit de la France et le "risque extrêmement fort" de le dépasser. L'hebdomadaire Le Canard enchaîné qui sera publié mercredi 28 annonce que la Cour des comptes publiera jeudi 29 un audit indiquant qu'il manquera à la France neuf milliards d'euros pour respecter ses engagements en termes de réduction du déficit. Et la situation pourrait même être pire en 2018, avec des dépenses bien supérieures à ce qu'avait anticipé le précédent gouvernement.

En 2016, le déficit s'est élevé à 3,4% du PIB. L'objectif était de ramener ce chiffre sous la barre des 3%, idéalement à 2,8% en 2017 et 2,3% en 2018. Or, sur la tendance actuelle et en accord avec les chiffres que devrait communiquer la Cour des comptes, la note finale risque fort d'avoisiner les 3,2% de déficit. D'où, donc, un dépassement de neuf milliards d'euros en comparaison des 2,8% annoncés.

Si le gouvernement veut encore avoir une chance de revenir au moins sous la barre des 3%, il devra trouver sur l'année 2017 environ cinq milliards d'euros. Lundi 26, sur lors du 20 heures de TF1, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire avait prévenu: "Si nous ne faisons rien d'ici la fin de l'année, nous ne tiendrons pas nos engagements européens". Il a estimé lors d'une autre intervention qu'"il faut que l'État, les collectivités locales, les dépenses sociales, chacun fasse un effort" laissant déjà présager de mesures de limitation des dépenses qui devraient prochainement être annoncées. Interrogé par l'Agence France-Presse ce mardi 27, le ministre a cependant refusé de confirmer le chiffre qui sera publié mercredi par l'hebdomadaire, et qui devrait donc être rendu public dans deux jours.

Le déficit en 2017 devrait s'élever à 3,2% du déficit.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-