Crédit: les taux sont toujours plus bas

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Crédit: les taux sont toujours plus bas

Publié le 06/06/2019 à 11:05 - Mise à jour à 11:18
©Images Money/Flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Les taux des crédits immobiliers continuent de baisser, atteignant un plancher historique. Les durées des prêts, elles, s'allongent.

Toujours plus bas : les taux d’intérêt sur les emprunts immobiliers continuent de toucher le fond. Hors assurance et frais divers, les taux actuels affichent en moyenne le chiffre de 1,29% (tous montants et toutes durées confondues) en mai 2019, tombant plus bas encore que le précédent plancher de janvier 2016 à 1,33%. On est loin donc des performances d’il y a 15 ans où la moyenne était plutôt autour de 6%.

Là encore la raison reste la même: la politique très accommodante de la BCE pour inciter les banques à prêter, les tarifs de l’immobilier dans les zones tendues qui poussent les acheteurs à "compenser" avec des taux bas et la volonté des banques de s’attacher une clientèle en se servant des crédits immobiliers comme produits d’appel.

Conséquence: il est maintenant possible d’obtenir des taux d’à peine 1% (avant assurance) pour des montants conséquents sur une durée de 20 ans.

Lire aussi - Immobilier: le prix de vente de votre bien désormais public

Et la baisse des taux ne facilitent d’ailleurs pas un remboursement plus rapide des créanciers. Selon l’Observatoire Crédit Logement-CSA, la durée moyenne d’un prêt est actuellement de 228 mois, soit 19 ans, chiffre en constante augmentation. Les prêts sur une durée de 25 ans deviennent maintenant un produit courant, alors qu’ils étaient avant exceptionnels, et certains établissements n’hésitent plus à franchir la barre des 30 ans.

Voir aussi:

L'immobilier s'essaie au financement participatif

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


PARTAGER CET ARTICLE :


Les banques prêtes à des taux toujours plus bas.

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Tendances éco




Commentaires

-