L'Etat contrôle plus de 1.700 sociétés en France, un chiffre en hausse

Filiales

L'Etat contrôle plus de 1.700 sociétés en France, un chiffre en hausse

Publié le :

Mardi 24 Avril 2018 - 17:00

Mise à jour :

Mardi 24 Avril 2018 - 17:05
Selon des chiffres de l'Insee dévoilés ce mardi, l'Etat contrôlait directement ou indirectement 1.702 entreprises en 2016. Un chiffre en hausse par rapport à 2015, témoin de la diversification des grandes entreprises publiques.
© OLIVIER MORIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La présence de l'Etat dans l'économie française est à la hausse en 2016 par rapport à l'année 2015 selon les dernières données de l'Insee rendues publiques ce mardi 24 (voir ici). Le nombre d'entreprises sous contrôle direct ou indirect de l'Etat atteint exactement pour cette année-là le nombre de 1.702. Un chiffre en hausse par rapport à 2015 (1.631).

Cette hausse s'explique principalement par la création de filiales des principales entreprises publiques comme La Poste ou la SNCF qui cherchent à diversifier leurs activités (covoiturage, nouveaux modes de transports, "silver economy"…)

Ce chiffre doit cependant être pris avec précaution, avant d'en conclure à une tendance durable à la hausse de la présence de l'Etat dans l'économie privée. Primo, ce chiffre de 1.702 est loin, très loin même, du record de 1984 avec 3.500 sociétés sous contrôle direct de l'Etat lors de l'âge d'or des nationalisations. Secundo, si le nombre d'entreprise augmente, le nombre de celles où le contrôle est direct (avec une détention de la majorité absolue du capital et des dirigeants nommés) est passé de 89 à 85. De plus, le nombre de salariés travaillant dans des entreprises incluant un contrôle étatique est passé de 790.900 à 778.000.

Lire aussi: Bruno Le Maire annonce une nationalisation temporaire de STX France

Autre enseignement des chiffres de l'Insee: l'Etat se concentre surtout dans quelques secteurs de l'économie. Les transports et l'énergie réunis représentent déjà 76,8% des entreprises incluant un contrôle de l'Etat tandis que l'agriculture et le bâtiment réunis ne dépassent pas les 2%.

Trois quarts des sociétés détenues majoritairement par l'Etat sont des filiales d'EDF, de La Poste et ou de la SNCF.

La présence de l'Etat dans l'économie est en hausse... dans une certaine mesure.

Commentaires

-