Frais bancaires: augmentation plus faible en 2018

Concurrence

Frais bancaires: augmentation plus faible en 2018

Publié le :

Mardi 19 Décembre 2017 - 12:00

Mise à jour :

Mardi 19 Décembre 2017 - 12:10
En augmentation depuis quatre ans, les frais bancaires vont à nouveau suivre cette courbe en 2018. Cependant, la hausse sera moins significative que par le passé.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

En 2018 encore, les frais bancaires vont augmenter. Cela fait maintenant quatre ans qu'ils sont en hausse. Cependant selon l'étude du comparateur en ligne Panorabanques, l'augmentation de l'année qui arrive ne devrait être que de 0,25% par rapport à 2017.

En moyenne, les Français devraient donc payer 194,30 euros de frais bancaires en 2018, contre 193,80 euros en 2017, selon Le Parisien qui a dévoilé les conclusions de l'étude ce mardi 19.

A voir aussi: Frais bancaires: le fardeau des clients, l'excellente affaire des établissements

Cette faible hausse est due à la concurrence qui s'exerce entre les différents établissements bancaires. En effet, depuis février dernier il est plus simple de changer de banque. Dorénavant, une lettre recommandée avec accusé de réception à sa banque suffit pour clôturer un compte, et ce sans justification. Cette démarche peut-être faite directement par le client mais aussi par le nouvelle banque.

Les établissements bancaires proposent en effet des services gratuits à cet effet. Ils peuvent ainsi exiger sous cinq jours les coordonnées des bénéficiaires ou auteurs de prélèvements ou de virements sur les comptes (comme les opérateurs de téléphonie, la CAF...).

La recrudescence de banques, en ligne le plus souvent, proposant des cartes bancaires gratuites ou encore des comptes sans frais de tenue est aussi à l'origine de cette hausse moins significative qu'à l'accoutumée: pour rester compétitives, les banques sont obligées de faire un geste vers leurs clients et de modérer leurs tarifs pour les inciter à rester.

les frais bancaires vont encore augmenter en 2018 mais moins que les années précédentes.

Commentaires

-