Hausse de 9,1% des immatriculations de voitures neuves en septembre

Hausse de 9,1% des immatriculations de voitures neuves en septembre

Publié le :

Jeudi 01 Octobre 2015 - 12:05

Mise à jour :

Jeudi 01 Octobre 2015 - 12:16
Le marché des ventes de voitures neuves en France a enregistré de bons scores au mois de septembre, selon des chiffres publiés ce jeudi. Tous les grands groupes, même Volkswagen pourtant en plein scandale, sont ainsi en croissance.
©Capture d'écran BFMTV
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Bonne nouvelle pour le marché de l'automobile en France. Les immatriculations de voitures neuves en France ont ainsi augmenté de 9,1% en septembre, a annoncé ce jeudi le Comité des constructeurs français d'automobile (CCFA). En plein scandale Volkswagen, toutes les grandes marques, même celle de l'Allemand en pleine tourmente, ont vu leurs ventes augmenter.

Au total, 200.915 véhicules légers neufs ont été immatriculés en France en septembre, soit 9% de plus qu'au cours du même mois de l'année précédente. Un total qui comprend 164.774 voitures particulières (+9,1%) et 36.141 utilitaires légers (+8,6%). Des bons chiffres qui ont amené le CCFA à revoir sa prévision de croissance pour 2015. Alors qu'il tablait jusqu'ici sur 2%, le Comité estime désormais que la progression des ventes devrait être comprise entre 4 et 5% à la fin de l'année.

Les fabricants français ont moins profité de ce rebond que leurs concurrents étrangers avec, respectivement, +4,8% et + 15,1% d'immatriculations supplémentaires. Dans le détail, Renault (+5,8%) s'en sort mieux que PSA Peugeot Citroën (+3,9%), qui reste toutefois en tête avec 59.039 ventes contre 55.900 ventes pour le groupe au losange.

En ce qui concerne les constructeurs étrangers, si Toyota et Ford mènent la danse en termes de croissance (respectivement +20,9% et +20,1%), le groupe Volkswagen (+12,8%) reste leader des ventes avec près de 19.000 unités écoulées au cours du mois, soit deux fois plus que le deuxième Fiat (8.423), tandis que Ford complète le podium (7.425). Toyota est cinquième avec 5.488 ventes.

Le groupe allemand n'a ainsi pas pâti du scandale qui a éclaté récemment. En effet, une très grande majorité de ses véhicules immatriculés en septembre ont été commandés avant que ses moteurs diesel truqués ne fassent la Une de la presse.

 

Les véhicules de l'étude ayant en grande majorité été commandés avant que le scandale Volkswagen n'éclate, l'effet de la tricherie du groupe allemand n'est pas encore mesurable.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:



Commentaires

-