Hausse de l'emploi privé: la situation réelle derrière les chiffres

Hausse de l'emploi privé: la situation réelle derrière les chiffres

Publié le :

Mardi 13 Mars 2018 - 10:13

Mise à jour :

Mardi 13 Mars 2018 - 10:21
L'Insee a dévoilé ses chiffres de l'emploi pour 2017. Des données qui montrent une percée du secteur privé, même dans l'industrie, mais qui restent portées par l'emploi précaire.
© JEFF PACHOUD / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

C'est l'excellente nouvelle pour l'emploi qui confirme que 2017 a (enfin) été une année favorable: selon les chiffres de l'Insee, le secteur privé a créé 277.700 emplois salariés. Soit une hausse de 1,5% par rapport à 2016.

Un chiffre qui était attendu depuis la confirmation que la croissance économique pour 2017 s'élevait à 1,9%, soit le chiffre le plus élevé depuis six ans pour l'économie française. Mais c'est le détail des créations de postes qui cachent les nouveautés les plus remarquables pour le tissu de l'emploi français. En effet, après des années d'une chute qui semblait sans fin, l'emploi industriel affiche une création nette d'emplois. Sur l'année ce ne sont certes que 1.100 emplois qui ont été créés (soit en réalité quasiment 0% d'évolution à l'échelle de la population active française). Mais ce "gain" dans l'industrie est une première depuis l'an 2000, et donc 16 années de destruction d'emploi, pour un million de postes supprimés. Même l'agriculture, autre secteur pourtant présenté comme sinistré a créé 5.000 emplois nets en 2017.

Voir aussi - Fausses offres d'emploi: des dizaines de chômeurs escroqués en Indre-et-Loire

Mais le principal pourvoyeur de ce chiffre positif reste le secteur tertiaire marchand qui a généré, hors intérim, 169.500 postes sur l'année (+1,5%), et l'intérim 56.200 (+8,2%).

Sans surprise également, les créations d'emplois dans le secteur privé sont largement alimentées par les emplois précaires, indiquant à la fois une tendance économique positive mais des agents encore prudents sur l'évolution de la tendance. L'intérim a même atteint un record fin 2017 avec 743.400 postes occupés sous ce statut. Pas moins de 225.700 ont été créés.

Autre enseignement enfin de ces données, le secteur public ne génère plus d'emplois nets. Pas moins de 8.900 emplois ont d'ailleurs disparu (-0,2%) notamment via la baisse du nombre de contrats aidés.

L'industrie connaît une timide remontée.


Commentaires

-