Hausse des prix de l'immobilier: il n'y a pas qu'à Paris

Hausse des prix de l'immobilier: il n'y a pas qu'à Paris

Publié le :

Mardi 27 Février 2018 - 19:12

Mise à jour :

Mardi 27 Février 2018 - 19:20
Selon les chiffres des notaires publiés ce mardi par "Le Figaro", les prix de l'immobilier ancien on augmenté de 86% à 248% en un peu plus de 20 ans dans les grandes villes de France. Un chiffre qui ne tient pourtant pas compte de l'évolution à Paris.
© NICOLAS TUCAT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Se loger à Paris est devenu inenvisageable pour biens des ménages avec un prix moyen du mètre carré qui a dépassé les 9.000 euros. Et si en termes d'immobilier aucune ville français n'atteint les prix de la capitale, certaines ont connu des hausses impressionnantes depuis 20 ans.

C'est ce que révèle une étude des notaires dévoilée ce mardi 27 par Le Figaro. Dans certaines grandes villes, les prix des biens anciens ont ainsi plus que triplé entre 1994 et 2016.

Et ce sont ceux qui ont investi à Bordeaux qui ont fait la meilleur opération. La ville a ainsi vu le prix moyen au mètre carré des appartement anciens augmenter de 248% en un peu plus de 20 ans. La ville monte également sur la première marche du podium concernant les maisons anciennes avec une hausse de 215%. Pour ces deux catégories, Bordeaux s'est encore placée en première et seconde place en 2016 avec une hausse de 6% du parc ancien.

Lire aussi: Immobilier ancien - hausse des prix et nouveau record de transactions en 2017

Lyon affiche une hausse de 203% pour les appartements anciens et Toulouse un chiffre de +198% sur la même période. Brest (+92%), Dijon (+88%) et Orléans (+86%) ferment la marche.

Une hausse loin d'avoir été uniforme. Les prix ont largement augmenté toutes villes confondues entre 1998 et 2005 avant de connaître une chute vertigineuse jusqu'en 2009. Ils ont alors repris du poil de la bête avec des hauts et des bas mais une tendance globalement à la hausse depuis 2013.

Toujours favorisé par des taux d'intérêt très bas, le marché immobilier ancien a vu ses prix monter et établi un nouveau record historique en 2017 avec 968.000 ventes, soit 120.000 de plus que le précédent plus haut, enregistré en 2016.

Hors Paris, Bordeaux est la ville française où les prix de l'immobilier ancien ont le plus augmenté depuis 1994.


Commentaires

-