Immobilier: 2016, l'année pour acheter?

Immobilier: 2016, l'année pour acheter?

Publié le :

Jeudi 07 Janvier 2016 - 14:21

Mise à jour :

Mercredi 13 Janvier 2016 - 07:46
©Xavier Francolon/Sipa
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après une bonne année 2015, la confiance semble être revenue sur le marché de l'immobilier et 2016 pourrait bien être marquée par la confirmation de la reprise. L'occasion peut-être de concrétiser un projet grâce à une bonne conjoncture et l'aide de professionnels, qui espéraient cette reprise.

L'année 2015 a marqué la reprise de l'immobilier, avec notamment une croissance à deux chiffres sur le marché de l'ancien. Cela après plusieurs années difficiles. En ce début 2016, les agents immobiliers sont optimistes pour 67% d'entre eux, selon un sondage Ifop pour Le Crédit Foncier. L'année 2016 pourrait donc être celle de la confirmation.

Cela grâce notamment à des taux d'intérêt historiquement bas, en dessous de 2,5% sur 20 ans. Et alors que plusieurs incertitudes dans la réglementation avaient refroidi la confiance des acheteurs, plusieurs mesures ont été confirmées pour 2016, qui devraient également favoriser l'achat immobilier.

Au premier rang d'entre elles, le prêt à taux zéro (PTZ) dont la version élargie et simplifiée entre en vigueur. Le projet de loi de finances pour 2016 prévoit que le PTZ pourra financer jusqu’à 40% de l’achat du bien immobilier, contre 18% à 26% en 2015. Les plafonds de revenus des bénéficiaires potentiels seront augmentés et le remboursement différé possible pendant 15 ans au lieu de 5 ans.

Le marché de l'investissement locatif navigue lui entre deux eaux. Le dispositif Pinel, successeur de la loi Duflot, doit être maintenu pour 2016. Il offre une réduction d'impôt jusqu'à 12 ans pour les propriétaires qui remettent à neuf un bien à loyer modéré. Si le système a attiré des investisseurs, certains craignent que l'encadrement des loyers n'en décourage d'autres.

Sur le papier, 2016 devrait donc être un bon cru grâce à ces mesures, des taux d'intérêt stables tout comme les prix. Du moins si la réglementation n'évolue pas trop, ce que pourrait provoquer l'inquiétude des investisseurs comme des acheteurs. Des variables macroéconomiques, comme l'effondrement des valeurs en Chine, pourraient également perturber le tableau.

Mais 2016 reste une année qui s'annonce pleine d'opportunités. D'autant plus que les moyens de les saisir se multiplient. La révolution internet a déjà largement transformé la manière de rechercher un bien.

Mais les moyens humains ne sont pas à négliger. Profitant eux aussi des nouvelles technologies, les agents immobilier ont de plus en plus de biens potentiels à proposer. Les courtiers immobiliers sont également de plus en plus prisés, les acheteurs ayant réalisé que des conditions de prêt bien négociées peuvent être aussi intéressantes qu'une discussion sur le prix du bien.

 

 

Les indicateurs sont plutôt positifs pour l'immobilier en 2016.

Commentaires

-