Impôt - L'IFI va rapporter plus d'argent que prévu dans les caisses de l'Etat

Patrimoine immobilier

Impôt - L'IFI va rapporter plus d'argent que prévu dans les caisses de l'Etat

Publié le :

Jeudi 02 Août 2018 - 10:53

Mise à jour :

Jeudi 02 Août 2018 - 11:00
Selon une information du journal "Les Echos", l'IFI –l'impôt sur les hauts patrimoines immobiliers– va rapporter plus que prévu, du fait d'un nombre de ménages ayant fait une déclaration plus importante qu'annoncé.
© THOMAS COEX / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

C'était une inconnue pour Bercy, elle s'avérera finalement positive pour le budget de l'Etat: l'Impôt sur la fortune immobilière (IFI), qui a remplacé l'ISF pour la taxation des gros patrimoines, devrait rapporter plus que les prévisions affichées pour sa première levée.

Selon une information des Echos, le montant attendu pour les caisses de l'Etat devrait être d'un milliard d'euros après plafonnement (le "bouclier fiscal" à 75%) contre seulement 850 millions d'euros de recettes fiscales dans les prévisions initiales.

Comment expliquer cette bonne surprise? Tout simplement par le nombre de déclarations finalement déposées (la date limite était fixée au 15 juin) puisque pas moins de 120.000 ménages ont déposé une déclaration alors que la Direction générale des finances publiques prévoyait plutôt 90.000 ménages assujettis.

Lire aussi - L'IFI: une rupture d'égalité devant l'impôt?

Les autorités fiscales s'étaient basées sur une estimation prudente face aux nombreux facteurs mal définis avant le lancement de l'IFI. Le patrimoine précis (et donc la part précise de l'immobilier, qui reste seul taxable dans le nouvel impôt sur les plus fortunés) des patrimoines taxable de moins de 2,57 millions d'euros ne devait plus être déclaré dans le détail depuis 2011, de même que la part des dettes déductibles. Une situation qui faisait craindre que l'IFI ne rapporte qu'une goutte d'eau par rapport à l'ISF, ce qui pouvait être interprété comme un "cadeau aux plus riches", ou tout du moins un avantage fiscal certain pour les détenteurs de capital financier, au détriment des détenteurs de capital immobilier.

Si l'IFI rapportera donc 18% de plus que prévu, la thèse du cadeau fiscal reste malgré tout crédible. Si 120.000 ménages seront assujettis, cela reste nettement moins que les 350.000 qui l'étaient pour l'ISF, qui lui a rapporté environ 4 milliards d'euros après plafonnement pour l'année 2017.  

Voir aussi:

Sénat: LR veut supprimer l'IFI et la réforme de la taxe d'habitation

Impôt - L'ISF devient l'IFI: les donations à des organismes d'utilité publique toujours aussi intéressants

Le nombre de ménages ayant déposé une déclaration a été plus important que prévu.

Commentaires

-