Livret A: allez vous devoir payer des impôts sur ce produit d'épargne?

Livret A: allez vous devoir payer des impôts sur ce produit d'épargne?

Publié le :

Mercredi 12 Juillet 2017 - 15:06

Mise à jour :

Mercredi 12 Juillet 2017 - 15:10
©Denis Charlet/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Emmanuel Macron et le gouvernement ont l'intention de réformer en profondeur la fiscalité des revenus du capital. Outre l'assurance-vie, qui va connaître des changements, certaines inquiétudes concernent maintenant le Livret A, l'un des placements emblématiques de l'épargne des Français.

C'est l'une des inquiétudes principales des épargnants : le niveau des prélèvements (fiscalité et cotisations sociales) qui s'appliqueront sur leurs différents produits de placement. Le candidat Emmanuel Macron avait annoncé sa volonté de mettre en place une "flat tax", soit un taux unique sur les revenus du capital, qui s'élèverait à 30%.

Un chiffre qui peut s'avérer un gain pour les épargnants sur certains placements fiscalisés à un niveau plus élevé, mais une véritable saignée pour d'autres qui étaient en dessous de ce seuil. L'assurance-vie par exemple (défiscalisé après huit ans d'ancienneté et soumise à 23% de cotisation) s'inquiète des conséquences d'une telle mesure.

Mais c'est maintenant un autre produit d'épargne, peu rémunérateur mais perçu comme un "sanctuaire" fiscal.  Le livret A ne peut proposer qu'un taux d'intérêt de 0,75% certes (soit un niveau qui pourrait être plus bas que l'inflation à venir), mais ses intérêts sont nets d'impôt et le capital peut être retiré à tout moment.

Bercy a en effet reconnu que des "réflexions évoquées sont conduites dans le cadre du Conseil des prélèvements obligatoires, instance de réflexion indépendante rattachée à la Cour des comptes. Or les travaux de cet organe éclairent mais n'engagent pas le gouvernement".

Le Journal du Dimanche affirmait dans son édition du dimanche 9 que l'exécutif réfléchirait "à revenir sur la fiscalité avantageuse" actuellement réservée au Livret A, assurant que "seuls les nouveaux contrats seraient visés". Pas un mot cependant sur ce sujet dans la longue interview de Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics, qui étaient proposée dans l'hebdomadaire.

Le Livret A a-t-il du souci à se faire? Sur le papier, l'impact serait énorme. Ce produit financier a affiché une collecte nette de 1,75 milliard d'euros en 2016 après deux années difficiles. Il y a en France environ 62 millions de Livret A ouvert, soit peu ou prou une moyenne d'un pour chaque habitant.

Pas moins de 62 millions de Livrets A sont ouverts en France.

Commentaires

-