Impôts locaux: le fisc va sanctionner ceux qui refusent le paiement dématérialisé

Impôts locaux: le fisc va sanctionner ceux qui refusent le paiement dématérialisé

Publié le :

Jeudi 21 Février 2019 - 20:22

Mise à jour :

Jeudi 21 Février 2019 - 20:34
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Depuis le 1er janvier 2019, il est obligatoire d'opter pour un mode de paiement dématérialisé pour des impôts locaux supérieurs à 300 euros (contre 1.000 euros auparvant). Le fisc va imposer des majorations pour ceux qui ne se plient pas à cette nouvelle règle.

C'est l'une des principaux changements initiés en 2019 dans le domaine fiscal même s'il a été, sans surprise, noyé par la vague que représente le prélèvement à la source. Pourtant, depuis le 1er janvier, l'administration fiscale exige le règlement par un mode de paiement spécialisé pour tout impôt local supérieur à 300 euros, contre 1.000 euros auparavant. Et pour forcer les contribuables à s'adapter, le fisc adopte une position ferme: ceux qui ne respectent pas l'obligation seront sanctionnés financièrement.

Fini donc le règlement de la taxe d'habitation, des taxes foncières et de la contribution à l'audiovisuel public (la "redevance") par chèque, virement bancaire ou espèces dans une Trésorerie. Fini même le TIP généralement joint avec l'avis d'imposition, ce qui revient donc à joindre dans le courrier envoyé par le fisc un mode de paiement qu'elle veut voir disparaître pour la plupart des contribuables…

A la place, le fisc veut inciter fortement les payeurs à utiliser le paiement en ligne ou le prélèvement mensuel en divisant par plus de trois le niveau permettant encore de régler la note par les modes de paiement "classiques".

Lire aussi - Impôt à la source: mauvais montant prélevé, des retraités devront rembourser

Et Bercy tapera aux portefeuilles les récalcitrants. Pour les contribuables qui voudront encore payer une somme supérieure à 300 euros par les anciens moyens de paiement –ce qui reste dans l'absolu possible– une majoration de 0,2% sera appliquée. Le minimum de pénalité sera même de 15 euros ce qui représente tout de même pour un contribuable devant  301 euros une pénalité de 5%...

 Les mêmes règles s'appliquaient auparavant à l'impôt sur le revenu (avec un seuil de 1.000 euros donc) avant le prélèvement à la source. Un signe que les autorités fiscales envisagent à terme de ponctionner aussi les impôts locaux ou la redevance à la source du revenu?

Voir aussi:

Bercy veut la fin du crédit d'impôt sur les services à la personne

Fiscalité: est-il possible de diminuer tous les impôts?

Les impôts locaux supérieurs à 300 euros devront être réglés via un paiement dématérialisé.


Commentaires

-