Les recettes publicitaires de Canal+ divisées par 10 en 5 ans

Chute libre

Les recettes publicitaires de Canal+ divisées par 10 en 5 ans

Publié le :

Mardi 22 Mai 2018 - 20:31

Mise à jour :

Mardi 22 Mai 2018 - 20:33
Avec la forte chute de son nombre d'abonnés et de ses audiences, Canal+ a aussi vu ses recettes publicitaires baisser. la chaîne privée a en effet vu ses gain divisés par dix en seulement cinq ans.
© LUDOVIC MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Rien ne va plus pour Canal+. Après la fuite de ses abonnés et la chute de l'audience de ses émissions (même en clair), ce sont ses recettes publicitaires qui sont en chute libre.

Selon BFM Business, la chaîne cryptée a en effet vu ses recettes divisées par dix en seulement cinq ans. En substance, la marge que l'entreprise dégageait il y a cinq s'est lourdement amoindrie.

Ainsi, les émissions en claire de la chaîne, autrefois porteuses, sont aujourd'hui largement déficitaires.

A voir aussi: Canal+ - Vincent Bolloré quitte la présidence du conseil de surveillance

Entre 2014 et 2017 le résultat d'exploitation de Canal+ " est passé d'un bénéfice de +157 millions d'euros, à une perte de -128 millions". Un coup dur pour les dirigeants de la chaîne cryptée qui pourtant semblent vouloir éclipser ce léger détail.

Ainsi lors de la dernière assemblée générale de Vivendi, maison mère de la chaîne, Vincent Bolloré assurait que les résultats de Canal+ étaient "extraordinairement satisfaisants". "Depuis 4 ans, Canal Plus a relancé ses activités en France. Le redressement des chaines payantes se poursuit. Beaucoup disaient qu'il n'était pas possible redresser Canal, nous sommes en train de leur donner tort!", ajoutait, optimiste, le président du directoire de Vivendi Arnaud de Puyfontaine.

Pourtant le chiffre d'affaire de l'entreprise a chuté de 20% depuis 2012, notamment à cause d'une forte baisse due à la chute des abonnements. Plus d'un millions de clients ont en effet quitté la chaîne cryptée.

En septembre 2016, Canal+ avait mis en place un tarif "low-cost" à 20 euros par mois pour attirer de nouveaux adeptes. Au vu des chiffres toujours plus bas, pas sûr que le pari ait fonctionné.

Canal+ a enregistré une lourde perte dans ses revenus publicitaires depuis cinq ans.

Commentaires

-