Loyers: le classement des villes les plus (et les moins) chères en 2018

Ecarts

Loyers: le classement des villes les plus (et les moins) chères en 2018

Publié le :

Mercredi 27 Juin 2018 - 16:14

Mise à jour :

Mercredi 27 Juin 2018 - 16:23
La Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) a publié ce mercredi un classement des loyers pour les studios et les deux pièces dans les 10 plus grandes villes de France. Il montre des écarts importants de prix, mais aussi de délai entre deux locations.
© Lionel BONAVENTURE / AFP
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Pas de surprise pour la première place, Paris reste la ville la plus chère de France en matière de loyers, et de loin. Les tarifs affichés par le classement de l’Observatoire statistique des locations (Oslo), publié par la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) ce mercredi 27, montrent parfois un écart du simple au double entre la capitale et les autres grandes métropoles.

Cette liste a été établie au regard des loyers médians au premier trimestre 2018 dans chaque ville pour les studios ainsi que les deux pièces. Paris affiche ainsi un prix médian de 779 euros par mois pour le premier, et de 1.183 euros pour le second.

Lire aussi: Immobilier - Perpignan, Le Havre, Limoges… ces villes où l'achat est plus intéressant que la location

Parmi les neuf autres grandes villes étudiées, c'est Toulouse qui apparaît la moins chère pour les petites surfaces, avec un loyer médian des studios à 380 euros. Arrivent ensuite Nantes avec 387 euros, Marseille (393 euros) et Grenoble (397 euros). Les plus hauts prix en province se trouvent à Nice avec 495 euros.

En termes de deux pièces, Toulouse tire une nouvelle fois son épingle du jeu avec un loyer médian à 495 euros, moins de la moitié du tarif parisien. Nantes (500 euros) et Grenoble (544 euros) complètent à nouveau le podium, suivies par Lille (545 euros). La capitale du Nord se distingue également par la vivacité de son marché de la location immobilière.

En effet, entre la publication de l’offre et la signature du bail avec un nouveau locataire, le délai médian y est de seulement de 22 jours pour un studio et de 16 jours pour un deux pièces, selon cette étude. A titre de comparaison, il faut compter 40 et 47 jours à Paris, et 201 jours pour un studio à Toulouse, 145 jours pour un deux pièces.

Les écarts de loyers entre Paris et les autres grandes villes restent impressionnants.

Sur le même sujet, la rédaction vous propose:


Commentaires

-