Optic 2000 se lance sur le marché des lunettes connectées pour lutter contre l'endormissement au volant

Optic 2000 se lance sur le marché des lunettes connectées pour lutter contre l'endormissement au volant

Publié le :

Lundi 11 Septembre 2017 - 10:28

Mise à jour :

Lundi 11 Septembre 2017 - 10:40
©Capture d'écran Dailymotion
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

La start-up niçoise Ellcie-Healthy a développé des lunettes connectées d'un tout nouveau genre qui permettent de prévenir la somnolence au volant. Un projet qui a rapidement séduit la société Optic 2000 qui a décidé de les commercialiser très prochainement.

La somnolence au volant est la première cause d'accident sur autoroute. Partant de ce constat, une start-up niçoise, baptisée Ellcie-Healthy et fondée par l'ancien directeur général d’Atol (Philippe Peyrard), a développé des lunettes connectées d'un tout nouveau genre qui permettent de prévenir ce phénomène. Un projet qui a rapidement séduit la société Optic 2000, laquelle a décidé de les commercialiser dès le 1er janvier 2018 dans ses 1.200 points de vente. 

"Cette solution novatrice vient enrichir l’offre de produits et services de l’enseigne destinés au grand public mais aussi aux professionnels de la route (transports, commerciaux…) en matière de sécurité routière", a commenté l'entreprise citée par le site opticien-presse. Le principe est simple: dès lors que les lunettes remarquent, grâce à leurs capteurs, des signes d'endormissement (clignements des paupières, micro-chutes de tête et baillements), elle émet un clignotement ou un signal sonore intégré à la monture. Et si l'appareil est relié à un smartphone, une sonnerie se met à retentir pour avertir le conducteur du danger. D'après les dernières informations divulguées, elles pourront être personnalisables et seront vendues entre 200 et 250 euros.

Pour rappel, huit conducteurs sur 10 portent des lunettes tandis qu'un accident sur quatre est lié à la somnolence. Ce petit bijou de technologie, fabriqué en France, sera donc probablement un allié de taille pour prévenir du danger mais plusieurs règles simples permettent également de limiter les risques de somnolence.

Ainsi, le site de la Sécurité routière conseille de s'arrêter et se reposer dès que le conducteur ressent les premiers signes de fatigue (raideurs dans la nuque, douleurs dans le dos, fixité du regard). En règle générale, il doit faire une pause toutes les deux heures au minimum. Il est également conseillé de ne pas prendre la route en étant fatigué, d'éviter les heures où le risque de somnolence augmente sensiblement (entre 13h et 16h et entre 2h et 5h) ou encore de respecter les limitations de vitesse car rouler vite fatigue (le cerveau doit alors traiter davantage d'informations).

La somnolence au volant est la première cause d'accident sur autoroute.


Commentaires

-