Patrimoine: la forêt, un investissement à la rentabilité faible, mais fiscalement épargné

Patrimoine: la forêt, un investissement à la rentabilité faible, mais fiscalement épargné

Publié le :

Jeudi 01 Juin 2017 - 14:56

Mise à jour :

Jeudi 01 Juin 2017 - 15:17
La forêt reste un placement rare, et surtout méconnu. Or, si vous n'êtes pas attaché à des rendements rapides et que vous envisagez le long terme, le fisc promet d'être particulièrement conciliant avec votre patrimoine forestier.
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Les Français aiment l'immobilier, mais pourquoi parfois ne pas envisager le foncier? Et pas nécessairement celui constructible. D'autres produits en effet affichent de belles hausses dans le marché actuel. La forêt, notamment, si elle n'apparaît pas comme une évidence, a connu une belle hausse de 2,1% sur l'année 2016. Le prix moyen à l'hectare se négocie en moyenne à 4.100 euros à la fin de l'année précédente contre 4.020 fin 2015.

Le marché est surtout particulièrement dynamique avec un volume de transaction en hausse de 9,8%, mais qui représente une croissance en valeur de +23,8%.

Si le marché est confidentiel, il est donc en pleine croissance, et il gagne surtout à être connu. Côté négatif tout de même, la forêt reste un investissement très spécifique. Très peu liquide (le marché des acheteurs potentiels est sans commune mesure avec celui de l'immobilier) et peu rentable. Les rendements annuels tournent autour de 1%, et peuvent exceptionnellement monter à 3%. Le chiffre de 2016 constitue déjà une "envolée" pour le secteur. Et comme le "ticket d'entrée" pour une forêt peut rapidement atteindre les 50 hectares minimum, les frais peuvent s'avérer conséquents.

Mais la forêt peut se targuer d'un cadre fiscal très avantageux. Un abattement de 75% est pratiqué sur la valeur avant le calcul des droits de succession ou de donation. Ainsi, seul un quart de la valeur des biens forestiers est susceptible de subir une taxation si vous souhaitez faire une donation, ou en cas d'héritage.

Autre avantage notable, lorsqu’ils ne constituent pas des biens professionnels susceptibles de bénéficier de l’exonération ISF en totalité, les bois et forêts ouvrent droit à une exonération partielle à hauteur des trois quarts de leur valeur. Donc, seul le quart de la valeur des biens forestiers entre dans le patrimoine susceptible d’être assujetti à l’impôt de solidarité sur la fortune.

Un propriétaire de forêts peut même décider en outre d'investir sur un Compte d’investissement forestier et d’assurance (Cifa) qui peut être ouvert auprès d’une banque ou d'un assureur. Il permet de ne pas soumettre à l’ISF, ni aux droits de donation ou de succession, 75% des sommes qui y sont déposées et les intérêts qu’elles produisent provenant de la vente de coupe de bois.

Par contre, hors de question d'investir dans une forêt et de laisser "dormir" votre patrimoine. C'est même une spécificité de cet actif. Si vous pouvez laisser un logement vacant, un investisseur s'engage à exploiter son domaine pendant une durée de 30 ans. Si vous ne le faites pas, tous les abattements précités tombent et, en plus de la fiscalité, se rajouteront des pénalités de retard.

Dernière contrainte sur la forêt pour profiter de sa stabilité et de ses avantages fiscaux: la délicate question de l'assurance. L'inconvénient, vous devrez obligatoirement inclure dans vontre contrat d'assurance une clause de protection contre les risques de tempête, ce qui peut renchérir rapidement votre prime. Mais là encore consolez-vous, les avantages fiscaux viennent à votre rescousse: une réduction d'impôt égale à 75% de vos cotisations, avec un plafond de 6.250 euros (12.500 euros pour un couple).

La forêt reste donc un placement à envisager pour ceux qui "veulent voir venir" sans chercher des gains rapide que certains placements immobiliers peuvent générer. Une manière aussi de se rappeler que les arbres ne montent pas jusqu'au ciel… 

La forêt, un investissement peu rentable mais soutenu par de nombreux avantages fiscaux.


Commentaires

-