Prêt immobilier: les documents à fournir pour bien préparer votre dossier

Prêt immobilier: les documents à fournir pour bien préparer votre dossier

Publié le :

Mercredi 18 Avril 2018 - 18:00

Mise à jour :

Jeudi 19 Avril 2018 - 12:14
©Damien Meyer/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

L'obtention d'un prêt immobilier est liée à la fourniture de certaines pièces justificatives devant prouver votre niveau de revenus et la nature du bien en cours d'acquisition.

Une demande de crédit immobilier va vous plonger dans la "paperasse". Une négociation dans le domaine commence souvent par la constitution d'un dossier regroupant des pièces sur lesquelles la décision vous concernant sera prise.

Pour faciliter la négociation, et montrer au passage votre détermination et le sérieux de votre projet à un conseiller bancaire, mieux vaut donc anticiper les pièces demandées pour pouvoir les fournir le plus rapidement possible. Idéalement, avant une remontée des taux, une banque pouvant modifier l'offre initiale qu'elle vous édite tant que votre candidature complète n'est pas "dans les tuyaux".

Voici donc sauf exception les documents que vous aurez immanquablement à fournir. Outre les classiques justificatifs d'identité (qui peuvent prouver au passage votre statut matrimonial). Les trois dernières fiches de paie, la justification de vos revenus non professionnels (pensions, allocations, placements financiers), vos relevés de comptes bancaires et un ou deux avis d'imposition sont la norme. Si vous êtes une profession indépendante, extraits du Kbis et déclarations fiscales de votre activité seront à fournir. Enfin, vous devrez aussi détailler avec transparence votre situation côté personnel sur les crédits à la consommation que vous pourriez avoir. Ces documents permettront à la banque de définir ainsi votre capacité de remboursement mensuel.

Lire aussi: Apport ou non, ce que les banques regardent pour une simulation de crédit

Place ensuite aux documents pouvant justifier la possibilité d'un apport personnel. Si la somme est composée d'une épargne comme un PEL qui n'est pas dans la banque où vous sollicitez le prêt, la preuve de démarches de déblocages doit être apportée. S'il s'agit d'un prêt familial ou d'une donation, un acte notarial certifiant le transfert d'argent devra être produit, même si à court terme un accord de principe peut suffire (comme une attestation sur l'honneur), pour éviter de trop vous engager en cas de refus de prêt. Mais la banque ne finalisera pas le prêt si vous n'avez pas reçu l'argent.

Enfin, il vous faudra apporter à la banque les preuves de l'achat immobilier et du montant. Pièce majeure: le compromis de vente indiquant le prix du bien, et comportant impérativement une clause suspensive en cas de non-obtention du prêt.

La plupart des banques demandent systématiquement les mêmes pièces justificatives.


Commentaires

-