Repentis fiscaux: l'Etat devrait récupérer 2,4 milliards d'euros en 2016

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr
Publié le 28 septembre 2015 - 15:36
Image
Michel Sapin à l'Assemblée Nationale.
Crédits
©Charles Platiau/Reuters
Nous approchons vers la fin du secret fiscal, assure Michel Sapin.
©Charles Platiau/Reuters
En 2016, l'Etat devrait récupérer 2,4 milliards d'euros grâce aux régularisations de personnes détenant un compte bancaire non déclaré, soit 600 millions de plus que prévu, a annoncé le ministre des Finances Michel Sapin ce lundi. Se félicitant de la coopération avec la Suisse, où étaient domiciliés 85% des comptes régularisés en 2015, il a estimé que le secret fiscal d'existerait plus d'ici trois-quatre ans.

Bercy s'apprête à inscrire dans son projet de loi de finances pour 2016, qui sera présenté mercredi 29, des recettes de 2,4 milliards d'euros grâce aux régularisations de personnes détenant un compte bancaire non déclaré, soit 600 millions de plus que ce que le gouvernement prévoyait, a annoncé ce lundi le ministre des Finances Michel Sapin. Pour cette année, l'Etat devrait récupérer pour 2,65 milliards d'avoirs, a-t-il précisé lors d'une visite avec le secrétaire d'Etat du Budget Christian Eckert au pôle déconcentré de régularisation des avoirs détenus à l'étranger de Saint-Germain-en-Laye.  

Le ministre a revelé que 4.000 dossiers avaient été traités l'an passé et 4.391 depuis janvier 2015. Il en reste environ 35.000 à examiner. Les 5 milliards de recettes perçues par ce biais en deux ans ont permis de financer des baisses d'impôts pour un montant équivalent en 2015-2016, a-t-il poursuivi, ajoutant que les contribuables concernés savent qu'ils ont tout intérêt à régulariser leur situation le plus rapidement possible. Révélant que 85% des comptes régularisés cette année etaient domicilés en Suisse, il s'est félicité de la coopération avec les autorités helvétiques. A ce rythme là, le secret fiscal n'existera plus d'ici trois à quatre ans, a-t-il assuré

En juin 2013, le ministère des Finances a mis en place un service de traitement des déclarations rectificatives (STDR) afin d'encourager les demandes spontanées de régularisation. Depuis le 1er juin, devant l'afflux des demandes, sept pôles interrégionaux ont été créés pour renforcer le STDR. Outre celui de Saint-Germain-en-Laye, ils sont situés à Paris, Vanves, Strasbourg, Bordeaux, Lyon et Marseille.

 

À LIRE AUSSI

Image
Luxembourg photo l'illustration armoiries
Evasion fiscale: des accords secrets entre le Luxembourg et plus de 300 multinationales révélés
Des accords fiscaux secrets auraient été passés entre plus de 300 multinationales et le Luxembourg, selon une enquête du Consortium international des journalistes d'in...
06 novembre 2014 - 10:54
Société
Image
Xavier Bettel premier ministre du Luxembourg photo buste
Evasion fiscale au Luxembourg: la Commission menace de sanctions, le gouvernement luxembourgeois se défend
A la suite de la divulgation des accords fiscaux entre le Luxembourg et 340 multinationales, la Commission européenne menace de sanctions le Grand-Duché. Le gouverneme...
06 novembre 2014 - 16:07
Société
Image
A Luxembourg.
Evasion fiscale au Luxembourg: tout savoir sur le scandale "LuxLeaks"
Un consortium de journalistes d'investigation international a révélé mercredi 5 au soir les accords secrets passés entre le fisc luxembourgeois et plus de 300 multinat...
06 novembre 2014 - 17:18
Société

L'article vous a plu ? Il a mobilisé notre rédaction qui ne vit que de vos dons.
L'information a un coût, d'autant plus que la concurrence des rédactions subventionnées impose un surcroît de rigueur et de professionnalisme.

Avec votre soutien, France-Soir continuera à proposer ses articles gratuitement  car nous pensons que tout le monde doit avoir accès à une information libre et indépendante pour se forger sa propre opinion.

Vous êtes la condition sine qua non à notre existence, soutenez-nous pour que France-Soir demeure le média français qui fait s’exprimer les plus légitimes.

Si vous le pouvez, soutenez-nous mensuellement, à partir de seulement 1€. Votre impact en faveur d’une presse libre n’en sera que plus fort. Merci.

Je fais un don à France-Soir

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance de FS

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de France-Soir est confirmée.

La newsletter France-Soir

En vous inscrivant, vous autorisez France-Soir à vous contacter par e-mail.