Soldes d'hiver: Emmanuel Macron encourage les commerçants

Soldes d'hiver: Emmanuel Macron encourage les commerçants

Publié le :

Mercredi 06 Janvier 2016 - 12:33

Mise à jour :

Mercredi 06 Janvier 2016 - 12:44
Alors que le coup d'envoi des soldes a été donné ce mercredi matin, Emannuel Macron s'est rendu au centre commercial Beaugrenelle à Paris pour pour tâter le pouls de la consommation en cette période difficile. Le ministre de l'Economie a encouragé les commerçants à poursuivre leurs efforts et a appelé les Français à se mobiliser pour l'évènement.
©Eric Piermont/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a salué ce mercredi 6 au matin l'"utilité" des soldes, qui restent "un important moment commercial" pour les commerçants et les consommateurs, invitant les Français à se mobiliser pour l'évènement après une "saison difficile".

"Il y a beaucoup de commerçants qui attendaient ces soldes, parce que la saison a été plus difficile, à cause des attentats, à cause, dans l'habillement, de températures qui ont été plus douces. Donc, les soldes ont leur utilité", a déclaré Emmanuel Macron, en déambulant dans les allées du centre commercial Beaugrenelle, quelques heures après l'ouverture des soldes d'hiver.

"C'est un moment important de la vie commerciale, et il est important de le saluer en début d'année. Il faut avoir l'esprit positif", a déclaré le ministre, accompagné par une nuée de journalistes.

"La France a été touchée par les attentats que vous connaissez. Ça a été très dur. Pour certains il y a eu une vraie perte d'activité, il y a eu une angoisse qui s'est manifestée", a-t-il ajouté, appelant désormais à "reprendre la vie à plein"."Il faut que ça reparte. Ce volontarisme, c'est l'esprit aussi de cette journée", a ajouté Emmanuel Macron, avant d'aller goûter une galette des rois, couronne sur la tête, dans une boulangerie.

Interrogé sur le fait que le premier jour semble moins attendu qu'autrefois, le ministre l'a expliqué par "le fait qu'on a permis cette année de pré-réserver en ligne (des articles, NDLR) deux jours avant l'ouverture des soldes, ce qui évite la cohue". "C'était demandé par les commerçants, c'est mieux organisé", a-t-il ajouté.

 

"Pour certains (commerçants, NDLR) il y a eu une vraie perte d'activité, il y a eu une angoisse qui s'est manifestée", a déclaré Emmanuel Macron.


Commentaires

-