Transport aérien: French Blue, première compagnie française à se lancer dans le long-courrier à prix cassés

Low-cost

Transport aérien: French Blue, première compagnie française à se lancer dans le long-courrier à prix cassés

Publié le :

Mardi 13 Septembre 2016 - 14:46

Mise à jour :

Mardi 13 Septembre 2016 - 15:02
Le low-cost dans l'aérien commence timidement à faire son chemin dans les voyages sur de longues distances. Avec une entreprise française qui essaie de percer dans ce marché.
©EricPiermont/AFP
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

French Blue aura donc été la première compagnie en France à franchir le pas, risqué mais potentiellement lucratif, du modèle low-cost sur le long-courrier. La compagnie, qui est une filiale du groupe Dubreuil (dont la compagnie « phare » est Air Caraïbes) a réalisé son premier vol reliant Paris à Punta Cana en République dominicaine. Tarif: 149 euros hors suppléments pour un aller simple au prix le plus bas. "Supplément", le mot stratégique est lâché.

Car pour rendre ce pari financier possible, French Blue n’a fait qu’utiliser la recette déjà bien connue du low-cost sur les moyen-courriers avec une offre qui pullule déjà au niveau européen. Des avions globalement assez modernes pour réduire au minimum les coûts de maintenance, un réseau de vente des billets entièrement dématérialisé et surtout des options, elles, payantes et loin d’être bon marché. Le Paris-Punta Cana à 149 euros ouvrait certes le droit à l’écran individuel avec films et jeux… mais c’est à peu près tout. Pour pouvoir profiter d’un bagage en soute et d’un repas, il fallait débourser 50 euros supplémentaires. Un extra qui promet d’avoir un certain succès pour un trajet qui dure huit heures… Les compagnies qui se lancent sur ce créneau espèrent justement maximiser leurs revenus sur leurs produits payants dont les voyageurs peuvent plus facilement se passer quand le vol ne dure que trois heures. 

Pourtant, si French Blue est le premier français à se lancer dans l’aventure, ce n’est pas la première compagnie à tenter de jouer la carte du low-cost sur de longues distances. Les compagnies asiatiques Scoot (Singapour) et Air Asia X (Malaisie), ou les européennes Eurowings (Allemagne), Wow Air (Islande) ou Norwegian (Norvège) ont déjà tenté l’aventure. Avec plus ou moins de succès… Le Paris Orly-Kuala Lumpur d’Air Asia X en 2011 avait ainsi connu un échec cuisant.

Mais les compagnies aériennes sentent que la clientèle est prête. La mauvaise réputation des compagnies low-cost s’est révélé injustifiée, du moins au niveau de la sécurité, et la clientèle loisirs croît de plus de 7% par an, là où la clientèle business plafonne. French Blue assure d’ailleurs avoir vendu 20.000 billets en moins de trois mois et devrait lancer dès 2017 des liaisons vers l’Ile Maurice et la Réunion.

 

French Blue est une filiale du groupe Dubreuil.

Commentaires

-