Une pétition contre le compteur Linky, trop cher et inutile

UFC-Que choisir

Une pétition contre le compteur Linky, trop cher et inutile

Publié le :

Vendredi 09 Mars 2018 - 12:58

Mise à jour :

Vendredi 09 Mars 2018 - 13:03
L'UFC-Que Choisir a lancé mercredi une pétition pour que soir revue l'installation du compteur Linky par Enedis (ex-ERDF). La Cour des comptes a en effet dénoncé un système peu efficace. Mais il coûtera tout de même 150 euros au consommateur, occasionnant une jolie opération pour l'entreprise.
© DAMIEN MEYER / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Plus cher pour le consommateur sans aucune contrepartie. Le compteur Linky d'Enedis (ex-ERDF et filiale d'EDF), déjà l'objet de nombreuses critiques, est désormais dans le viseur de l'UFC-Que Choisir suite à un rapport cinglant de la Cour des comptes.

Les sages de la rue de Cambron avaient en effet relevé que le boitier présenté comme "gratuit"  pour les abonnés ne l'est pas vraiment et rapporte au contraire beaucoup à Enedis.  Ils estiment que l'entreprise va gagner 506 millions d'euros dans l'opération.

En effet, la pose des compteur Linky est gratuite. Mais la situation devrait changer d'ici 2021, lorsque la totalité ou presque des 34 millions de foyers français seront équipés, une somme sera prélevée aux abonnés pour en amortir le coût jusqu'en 2031.

Un coût que l'association de consommateur juge déjà étonnement élevé (130 euros le compteur contre 80 en Italie) et qu'elle juge injustifiée.  "Vous allez payer 15€ pendant 10 ans pour permettre à Enedis d’installer un compteur communicant pour lequel vous n’avez aucune contrepartie alors que le gouvernement avait toujours promis que le déploiement du compteur Linky serait gratuit pour les ménages", s'insurge l'UFC-Que choisir.

L'association a donc lancé une pétition pour revoir les financement du compteur et notamment la rémunération d'Enedis. Elle dénonce aussi l'intérêt de cette couteuse mise en place.

Le compteur Linky est censé faciliter la vie des consommateurs grâce à des relevés effectués à distance, des déménagements plus aisés ou une détection des pannes, ainsi que réduire le montant des factures en analysant les habitudes de consommation.

Mais selon l'UFC-Que choisir "les informations disponibles via les compteurs sont très maigres et peu accessibles. (...) En l’état, les compteurs Linky ne sauraient donc garantir une meilleure maîtrise de la consommation énergétique par les ménages".

Et d'illustrer ce propos avec un extrait du rapport de la Cour des Comptes: "Les gains que les compteurs peuvent apporter aux consommateurs sont encore insuffisants. Ce sont pourtant eux qui justifient l’importance de l’investissement réalisé".

Ce vendredi 9 la pétition avait recueilli près de 70.000 signatures.

L'UFC-Que Choisir a lancé une pétition contre le compteur Linky.

Commentaires

-