Amancio Ortega, fondateur de Zara, devient la nouvelle plus grande fortune mondiale

"Success story" européenne

Amancio Ortega, fondateur de Zara, devient la nouvelle plus grande fortune mondiale

Publié le :

Vendredi 09 Septembre 2016 - 16:23

Mise à jour :

Vendredi 09 Septembre 2016 - 16:32
Le nouveau classement "Forbes" vient de couronner l'Espagnol Amancio Ortega comme homme le plus riche de la planète. Le discret fondateur de Zara a mis du temps à faire de son entreprise la machine économique qu'elle est devenue.
©Wikimédia Commons
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Il vient de dépasser le (presque) indéboulonnable Bill Gates, qui n’est plus l’homme le plus riche monde: la nouvelle plus grande fortune planétaire s’appelle Amancio Ortega. S’il n’est pas connu, son entreprise, elle, tient en quatre lettres: Zara. L’Espagnol, âgé de 80 ans, est en effet le fondateur et propriétaire de la chaîne de prêt-à-porter, qu’il a créée en 1975. Il est aujourd’hui à la tête d’un patrimoine de 79,5 milliards de dollars.

Amancio Ortega est à lui tout seul une vraie "success story" à l’européenne qui vaut largement les mythes des grandes fortunes américaines: en 1963, il se lance avec sa première épouse dans la confection de pyjamas et de sous-vêtements dans son petit logement de La Corogne en Espagne. Son but: ouvrir son propre magasin. Il mettra douze ans à réaliser ce modeste rêve. Le premier "Zara", qui s’appellera même au début "Zorba" ouvre ses portes dans cette ville du nord-ouest de l’Espagne.

Amancio Ortega trouve alors le positionnement idéal pour le petit acteur qu’il est encore, et qui reste la marque de fabrique de l’enseigne: imiter la haute couture sur la forme en faisant des vêtements aux tarifs d’entrée de gamme. Et surtout développer des plateformes logistiques, via des entrepôts, qui rendent son enseigne imbattable dans la gestion des approvisionnements, sa vraie réussite.

La fortune d’Amancio Ortega va rapidement s’accroître, mais il n’est encore "que" la 25e fortune mondiale en 2001 quand Zara entre en Bourse. Ses différentes sociétés, et Zara en particulier, profiteront pourtant de la crise mondiale de 2008. Pendant que certaines fortunes se contractent, lui gagne 39 milliards de dollars entre 2009 et 2013.Il sera même brièvement, au gré des fluctuations boursières, la première fortune mondiale fin 2015, avant de repasser de nouveau derrière Bill Gates. Mais un nouveau bond de l’action de son groupe, dont il possède 59% du capital, refont de lui le premier.

Ce qui n’a pas l’air de l’émouvoir. Car si l’octogénaire possède son jet privé et un patrimoine immobilier conséquent, il n’est pas notoirement connu pour ses frasques de milliardaire, ou n’a pas la présence médiatique d’un Bill Gates. Répondant très peu aux journalistes et décrit comme étant habillé modestement, et mangeant parfois à la cantine de son entreprise, Amancio Ortega mène en apparence une vie paisible d’octogénaire encore dans les affaires. Il devrait probablement passer la main dans les prochaines années à sa fille Marta, 32 ans.

 

La fortune d'Amancio Ortega est estimée à 79,5 milliards de dollars.

Commentaires

-