Amazon place des faux colis chez ses livreurs pour piéger les voleurs

Amazon place des faux colis chez ses livreurs pour piéger les voleurs

Publié le :

Lundi 24 Septembre 2018 - 14:41

Mise à jour :

Lundi 24 Septembre 2018 - 14:55
© ERIC PIERMONT / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Le géant de la vente en ligne Amazon utilise des faux colis comme leurres pour repérer les voleurs chez les sous-traitants. La décision a été prise en haut lieu, signe que le problème est majeur pour l'entreprise qui n'a jamais dévoilé de chiffres sur l'ampleur du phénomène.

Pour lutter contre la fraude aux colis volés par des livreurs, Amazon use d'un stratagème pour le moins discutable. Selon une information de Business Insider, le géant du commerce en ligne place de faux colis, qui n'ont pas de destinataire réel, pour vérifier si les livreurs (qui sont des sous-traitants) ramènent les paquets.

Selon le site, l'entreprise étiquète mal le faux colis qui signale donc une erreur avec un destinataire inconnu au livreur quand celui-ci le scanne. Lorsque le prestataire constate que le paquet ne peut être distribué, il peut soit prévenir Amazon ou ramener le colis –auquel cas il est considéré comme "honnête"– soit le garder pour lui ce qui permet d'identifier les livreurs indélicats. En principe, pour un "vrai" paquet, si le code-barres affiche un message d'erreur, cela voudrait dire qu'Amazon ne peut plus identifier la transaction, et ne pourrait pas repérer un vol.

Le stratagème a été dévoilé à Business Insider par une source qui souhaite rester anonyme mais qui assure que la décision a été prise directement au siège de Seattle. Contacté par le journal, Amazon a répondu  que "les vérifications et les audits font partie des programmes de qualité globaux et sont réalisés au hasard" sans plus de détails.

Voir aussi: Amazon met Alexa au micro-ondes

Les pertes, vols, erreurs ou fraudes représentent une perte de 47 milliards de dollars par an pour le secteur du commerce de détails. Amazon n'a jamais communiqué sur le nombre de colis perdus ou volés mais une étude initiée par Shorr (voir ici), une société d'emballage, annonçait que 31% des sondés avaient déjà connu un vol de colis.

Lire aussi:

Amazon, le petit libraire en ligne devenu un géant à 1.000 milliards de dollars

Amazon repère les livreurs indélicats grâce à de faux colis.

Commentaires

-