Brexit: les Britanniques nombreux à échanger leurs livres sterling

Auteur(s)
La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
Publié le 23 juin 2016 - 15:52
Image
Une femme avec des billets dans la main.
Crédits
©A.Gelebart/Sipa
Des Britanniques inquiets d'une chute de la livre sterling ont achetés en nombre des euros ou des dollars.
©A.Gelebart/Sipa
L'incertitude demeurait jeudi, jour du référendum sur le Brexit au Royaume-Uni. Face à une chute annoncée de la livre sterling en cas de vote pour une sortie de l'Europe, de nombreux Britanniques se sont rendus ces derniers jours dans les bureaux de change pour troquer leur argent contre des euros ou des dollars.

Des bureaux de change britanniques ont constaté ces derniers jours un afflux de clients désirant vendre des livres sterling, notamment contre des dollars et des euros, avant le référendum sur l'UE.

Des clients ont fait la queue et les professionnels ont enregistré aussi une nette hausse des transactions en ligne, alors que les analystes prévoient une chute de la livre en cas d'une décision britannique de quitter l'Union européenne (Brexit), lors du référendum de ce jeudi 23 dont les résultats seront connus vendredi matin.

"Des clients ont fait la queue jusqu'à 40 minutes devant les boutiques, la plupart d'entre eux voulaient acheter une monnaie étrangère avant le référendum", a expliqué à l'AFP Rasaka Dissanayake, responsable du développement chez BestForeignExchange.com, qui gère 11 bureaux de change à Londres.

La plupart des transactions portaient sur des sommes allant de quelques centaines à quelques milliers de livres tout au plus, a-t-il précisé, évoquant un surcroît de demande de la part des Britanniques sur le point de partir en vacances à l'étranger.

Post Office Travel Money, qui gère un quart des transactions sur le marché des changes au détail au Royaume-Uni, a constaté pour sa part un bond de 113% des ventes de livres sterling pour acheter des euros et des dollars lors de la seule journée de mercredi, en comparaison du même jour (22 juin) de l'an passé.

Depuis le début du mois de juin, la hausse est de 41% par rapport à la même période de l'année dernière, a ajouté l'opérateur, présent dans plus de 10.000 bureaux de poste du pays.

L'opérateur Travelex a constaté lui aussi une forte hausse des ventes de livres sterling pour d'autres monnaies, évoquant un bond de 101% des transactions en ligne ce mercredi 22 juin par rapport au mercredi 15 juin. "Il est fort possible que cette hausse soit due à l'incertitude entourant le vote d'aujourd'hui", a expliqué David Swann, chargé de fixer les taux chez Travelex.

Les montants relativement modiques de ces transactions pourraient expliquer que le marché des changes n'ait pas été influencé par ces mouvements, avec une livre très solide toute la semaine. Face au dollar, elle a grimpé jeudi vers 11h20 à un sommet depuis fin décembre, à 1,4886 dollar pour une livre, et face à l'euro elle a atteint aux débuts des échanges asiatiques un plus haut depuis la fin mai (à 76,41 pence pour un euro).

 

À LIRE AUSSI

Image
Le drapeau des partisans du "Brexit"
En cas de Brexit, quel avenir pour le Royaume-Uni?
Si les Britanniques votaient en faveur du Brexit le 23 juin, Londres devrait régler de nombreux points avec l'Union européenne. Il lui faudrait négocier un "accord de ...
20 juin 2016 - 17:14
Tendances éco
Image
François Hollande à Tulle.
Brexit: "Quand c'est non c'est non" rappelle Hollande
A la veille du référendum britannique sur le maintien dans l'Union européenne, François Hollande a multiplié mercredi les avertissements sur les conséquences "irrévers...
22 juin 2016 - 22:25
Politique
Image
Le building de Goldman Sachs à New York.
Brexit: les grandes banques américaines s'y préparent
A deux jours du référendum britannique sur la sortie du pays de l'UE, les grandes banques américaines se préparent au pire. Chacune a planché sur un scénario catastrop...
21 juin 2016 - 11:46
Tendances éco

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.