Brexit: Obama confiant en une sortie "ordonnée" de la Grande-Bretagne

Brexit: Obama confiant en une sortie "ordonnée" de la Grande-Bretagne

Publié le :

Vendredi 08 Juillet 2016 - 11:16

Mise à jour :

Vendredi 08 Juillet 2016 - 11:17
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

-A +A

Barack Obama a plaidé ce vendredi pour un Brexit "ordonné". Le président américain s'est ainsi dit confiant "dans l'aptitude du Royaume-Uni et de l'UE à négocier".

Le président américain Barack Obama s'est dit confiant ce vendredi 8 en une sortie "ordonnée" de la Grande-Bretagne de l'UE, le Brexit, afin de préserver la "stabilité financière" et la "croissance mondiale".

"Quelles que soient les difficultés, j'ai confiance dans l'aptitude du Royaume-Uni et de l'UE à négocier une transition ordonnée vers une nouvelle relation, alors que tous nos pays restent concentrés sur la stabilité financière et la croissance de l'économie mondiale", écrit Barack Obama dans une tribune publiée par le quotidien Financial Times.

Par ailleurs, de l'autre côté de l'Atlantique, c'est bien une femme qui devrait succéder à David Cameron et devenir la deuxième à diriger le gouvernement britannique après Margaret Thatcher, les députés conservateurs ayant retenu jeudi 7 deux candidates, la ministre de l'Intérieur Theresa May et la secrétaire d'Etat à l'Energie Andrea Leadsom, pour briguer ce poste.

Aucun des deux ténors tories de la campagne en faveur de la sortie du Royaume-Uni de l'UE ne prendra donc la suite de M. Cameron: l'ancien maire de Londres Boris Johnson ne s'était pas présenté et Michael Gove, le ministre de la Justice, n'a obtenu que 46 voix au deuxième et dernier tour de scrutin.

Un total de 199 des 329 députés conservateurs ont en revanche voté jeudi pour la ministre de l'Intérieur Theresa May, qui est arrivée en tête devant Andrea Leadsom, celle-ci ayant recueilli 84 suffrages.

Eurosceptique notoire, même si elle avait rejoint le camp du maintien dans l'UE, Mme May fait figure de candidate de consensus pour rassembler des tories divisés après l'âpre campagne référendaire. Andrea Leadsom a, quant à elle, été une des figures de proue du camp du Brexit.

 

"Tous nos pays restent concentrés sur la stabilité financière et la croissance de l'économie mondiale", a rappelé Barack Obama.

Commentaires

-