Enfants thaïlandais: Elon Musk, vexé, traite un sauveteur de "pédophile"

Dérapage

Enfants thaïlandais: Elon Musk, vexé, traite un sauveteur de "pédophile"

Publié le :

Lundi 16 Juillet 2018 - 16:54

Mise à jour :

Lundi 16 Juillet 2018 - 17:01
Elon Musk avait proposé un sous-marin conçu par ses équipes pour sauver les enfants coincés dans une grotte en Thaïlande. Il a visiblement mal pris le refus des équipes de sauveteurs présentes sur place.
© PETER PARKS / AFP/Archives
PARTAGER :
-A +A

Elon Musk n'aime pas qu'on le contredise visiblement. Le patron médiatique du constructeur automobile Tesla –connu autant pour ses modèles innovants que les pertes abyssales de sa société– a déclenché la polémique après avoir traité l'un des sauveteurs des enfants thaïlandais coincé dans une grotte de "pédophile". Son tort? Avoir douté, certes sèchement, du sous-marin proposé par Elon Musk pour secourir les jeunes garçons.

Vern Unsworth était l'un des coordinateur du sauvetage des douze enfants et de leur entraîneur. Interrogé par CNN sur le "sous-marin" d'Elon Musk il répond grossièrement que le patron de Tesla "peut mettre son sous-marin où ça fait mal" visiblement agacé par l'immixtion de l'homme d'affaires dans une opération délicate qui a d'ailleurs coûté la vie à l'un des sauveteurs. Il ajoute que"son sous-marin était rigide et trop long, il n’aurait pas avancé plus de 50 mètres dans les caves à partir du point de plongée. On lui a demandé de quitter les lieux rapidement".

Elon Musk n'a pas du tout apprécié. Dans un tweet dimanche 15, supprimé depuis, il estime que Vern Unsworth est un "pédophile" ("pedo guy" en version originale). Interrogé par un internaute sur les éléments appuyant une telle accusation, Elon Musk a affirmé qu'il pouvait "parier que c'était vrai" sans plus de précision, outre la promesse de la publication prochaine d'une vidéo qui démontrera que le sous-marin aurait pu atteindre les enfants (qui, pour rappel, ont tous été extraits sains et saufs sans l'intervention de la technologie d'Elon Musk).

Lire aussi: Tesla construit une méga-usine à Shanghai, faisant fi des tensions commerciales 

Les frasques d'Elon Musk commencent en tout cas à fatiguer certains partenaires de l'entreprise qui lève des fonds conséquents à défaut d'afficher des résultats financiers satisfaisants. Dans une interview donnée à l'agence Bloomberg le 11 juillet, James Anderson, un associé de Baillie Gifford le quatrième actionnaire de Tesla appelle le dirigeant à "se concentrer sur la tâche principale de l’entreprise". Tesla, au premier trimestre 2018, cumulait des déficits de trésorerie à hauteur d'un milliard de dollars. Début juin, l'entreprise s'est séparée de 4.000 employés.

Elon Musk a insulté un sauveteur qui a critiqué son sous-marin.

Commentaires

-