Facebook lance sa cryptomonnaie: va-t-elle tuer le Bitcoin?

Facebook lance sa cryptomonnaie: va-t-elle tuer le Bitcoin?

Publié le :

Lundi 04 Mars 2019 - 14:52

Mise à jour :

Lundi 04 Mars 2019 - 16:08
© JACK GUEZ / AFP/Archives
PARTAGER :

La rédaction de France-Soir

-A +A

Selon plusieurs médias américains, Facebook va bien lancer une cryptomonnaie, probablement pour l'été prochain. Le but serait de faciliter les transferts d'argent entre les abonnés de ses différents réseaux sociaux. De quoi mettre un coup dur au Bitcoin, et sa volatilité permanente?

Le projet, dont l'annonce a été relayée par les médias américains (voir ici) semble maintenant bien engagé: le géant Facebook va se lancer dans le marché des cryptomonnaies à très court terme. D'ici l'été pourrait être mis à destination des internautes un "Facebook Coin". Le géant de Menlo Park souhaite proposer ce nouveau service pour permettre à ses milliards d'abonnés –soit ceux de Facebok mais aussi de WhatsApp ou d'Instragram– d'échanger instantanément des fonds.

La messagerie Messenger disposait déjà d'une fonction de paiement mais celle-ci était lente et soumise aux contrôles de plusieurs intermédiaires ralentissant la procédure. La mise en place d'une monnaie virtuelle pourrait permettre des transferts instantanés.

Mais la venue d'un acteur aussi colossal que Facebook peut-il venir secouer le marchés du bitcoin et son principal acteur le Bitcoin?

A priori, la démarche de Facebook est très différente. La monnaie virtuelle du réseau social sera adossé à des devises existantes dans le monde économique matérialisé. Les médias américains diffèrent sur le choix exact de Mark Zuckerberg, certains évoquant un Facebook Coin adossé au dollar, d'autres à un panier de cinq devises (dont le dollar). Une approche très éloigné des Bitcoin totalement décentralisé, sans qu'aucun acteur dominant ne puisse contrôler la blockchain. Et s'il est possible de régler certains achats en Bitcoin, la monnaie virtuelle a une valeur faciale très volatile la rendant plus propice à la spéculation à hauts risques qu'au transfert d'argent à un tiers. A priori, les deux démarches étant très éloignées l'une de l'autre, elles ne devraient pas se marcher sur les pieds.

Lire aussi - Cours du Bitcoin: peut-il remonter après un plongeon de 80%?

Sauf que le Bitcoin a déjà connu des variations considérables notamment lorsque des évolutions légales ou de marché ont secoué l'équilibre fragile de la cryptomonnaie. Difficile donc d'affirmer avec certitude que le Bitcoin ne réagira pas au Facebook Coin.

Pour Facebook, l'enjeu est stratégique. Si l'entreprise domine largement la planète dans son expertise sur les réseaux sociaux ou les messageries, le géant peine a se diversifier, même en se reposant sur les 2,7 milliards d'abonnés à ses différents services. Ses tentatives de s'imposer dans le e-commerce avec sa Facebook Marketplace sont pour l'instant un échec et la société est en retard sur la question du paiement dématérialisé par rapport notamment au géant chinois WeChat. L'enjeu est donc de taille et fera peu de cas du destin du Bitcoin.

Voir aussi:

Bitcoin: le dirigeant d'une plateforme meurt brusquement, le épargnants ne peuvent plus récupérer leur argent

Le bitcoin, mode d'emploi

Le Bitcoin va-t-il subir un coup de grâce avec l'arrivée de la cryptomonnaie de Facebook?

Commentaires

-