Le Royaume-Uni perd son AAA, les agences de notation sanctionnent le Brexit

Le Royaume-Uni perd son AAA, les agences de notation sanctionnent le Brexit

Publié le :

Mardi 28 Juin 2016 - 10:31

Mise à jour :

Mardi 28 Juin 2016 - 10:48
©Elliott Brown/Flickr
PARTAGER :

La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Après la chute de la livre sterling et de la bourse de Londres, une mauvaise nouvelle supplémentaire touche l''économie britannique suite au "Brexit": les agences de notation dégradent la note du Royaume-Uni qui perd son "Triple A"

L'agence de notation Standard and Poor's a dégradé de deux crans lundi 27 la note de la dette du Royaume-Uni, prenant acte du choix des électeurs britanniques de voir leur pays quitter l'Union européenne.

La note de la dette du pays passe de AAA, la meilleure possible, à AA, deux crans en-dessous, selon un communique de S&P, qui anticipe "un contexte politique moins prévisible, moins stable et moins efficace" dans les mois à venir. La nouvelle note est assortie d'une perspective négative, c'est-à-dire qu'elle pourrait être abaissée à nouveau.

Une autre agence a immdiatement enchaîné: Fitch a elle aussi abaissé la note britannique, en prédisant un "ralentissement brutal" de la croissance dans le pays. L’agence prévoit en effet 1,6% en 2016, contre 1,9% auparavant, et 0,9% aussi bien en 2017 qu'en 2018 alors qu'elle prévoyait 2,0% à l’origine. La note de la dette britannique passe de AA+ à AA avec perspective négative, impliquant là encore qu'elle pourrait être encore abaissée dans les prochains mois.

La troisième grande agence, Moody’s, avait déjà abaissé dès vendredi 24 sa perspective sur la dette britannique, en la passant à "négative", ouvrant ainsi le bal des dégradations.

C’est une nouvelle source d’inquiétude pour l’économie britannique suite au référendum validant le principe d’un "Brexit". En effet, une note qui baisse entrapine généralement une hausse des taux d’intérêts exigés par les créanciers qui veulent mieux rémunérer un risque de défaillance du débiteur. Les agences de notation envoient enfin un signal fort: selon leurs analystes, le Royaume-Uni va subir économiquement les conséquences de son choix.

 

Les prévisions de croissances pour les agences de notation se sont effondrés.

Commentaires

-