Écologie: "Nous avons les solutions et nous avons tous un rôle à jouer" Christophe Doré

Auteur(s)
FranceSoir
Publié le 23 avril 2022 - 19:00
Image
Christophe Doré
Crédits
F. Froger / Z9, pour FranceSoir
Christophe Doré, ancien grand reporter spécialiste des questions environnementales, était sur le plateau de FranceSoir le 19 avril 2022.
F. Froger / Z9, pour FranceSoir

Après avoir parcouru le monde pendant plusieurs années, l'ancien grand reporter spécialiste des questions environnementales Christophe Doré a publié son livre "La promesse des magiciens" (éd. Belin). À travers une foule de rencontres et d'expériences sur le terrain, il y raconte les histoires exceptionnelles de ceux qui ont humblement dédié leur vie à l'environnement. Afforestation, sanctuarisation des espèces, recul des déserts, les sujets abordés sont divers et variés, mais la conclusion est la même à chaque fois : "Il n'y a pas de solution miracle, mais une multitude de solutions portées par des individus qui ont l'écologie tenaillée au corps."

Christophe Doré a entrepris ses voyages dès la publication du premier rapport du GIEC (Groupe d'expert intergouvernemental sur l'évolution du climat) en 1990. Fin observateur et désormais témoin de l'évolution environnementale, il livre une approche positive de l'écologie, excluant tout à la fois le catastrophisme et le déni total. En fait, il adopte une position relativement complexe, considérant que l'on a "tous un rôle à jouer" et que les solutions viennent tout aussi bien des politiques, que des citoyens et des fortunes mondiales. "Il faut qu'on soit dans le même camp", nous dit-il avant de nous confier qu'il ne croit pas spécialement en la bonne foi des élus ou de l'élite financière. Cela étant, il estime que l'on a "besoin de leur argent" et de leur investissement, raison pour laquelle "il faut les pousser".

Voir aussi : "Le récit de la catastrophe écologique peut durer très longtemps" Bertrand Alliot

Par ailleurs, l'ancien grand reporter considère que "si on veut garder notre niveau de vie, il faut changer le moteur". Par là, il entend remplacer les énergies fossiles par "les énergies renouvelables", ce qui permettrait aussi, selon lui, de "rester maître de notre économie en étant plus indépendants". Il ajoute que cette économie devrait être circulaire, et qu'il faudrait investir dans ce sens en expliquant : "Tout ce qu'on prend, on le rend, et on le réutilise."

À l'en croire, il n'y a pas de raison de dissocier la croissance et la protection de l'environnement. Au contraire, il faut avoir l'audace de viser ce qu'il appelle "la croissance qualitative" en "intégrant l'environnement dans notre manière de vivre".

À LIRE AUSSI

Image
toits
Des terrasses perchées modulables pour végétaliser les toits de Paris
Le 25 juillet 2019, le record de température a été atteint à Paris avec… 42,6 °C ! Comme l’indique la ville, pendant le mois d’août, les températures grimpent souvent ...
22 avril 2022 - 16:28
Société
Image
Arbre environnement écologie
"Greenwashing" et neutralité carbone: un décret prévoit l'encadrement de la publicité trompeuse
De nombreuses marques s’adonnent au “greenwashing”, et cela beaucoup plus fréquemment qu’il n’y paraît. Cette technique amène les marques à utiliser l’argument écologi...
20 avril 2022 - 13:15
Société
Image
Action écologie
"Action écologie", pour une écologie "authentique, non-politisée et non-catastrophiste"
"Action écologie", une nouvelle association indépendante qui veut promouvoir une écologie responsable, notamment en combattant... des écologistes. Fondée fin 2020 par ...
26 octobre 2021 - 16:48
Société
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don