Une pétition du Collectif "Médecins pour demain" pour "sauver notre santé"

Auteur(s)
Claude Corse, pour FranceSoir
Publié le 26 janvier 2023 - 19:40
Image
Manifestation soignants hopital du 5 janvier 2023 à Paris.
Crédits
Claude Corse, pour FranceSoir
Nos médecins de famille en danger de mort ?
Claude Corse, pour FranceSoir

REPORTAGE - L’évènement était historique. En blouse blanche, stéthoscope autour du cou et pancarte à l’épaule, près de 4 000 médecins libéraux ont défilé début janvier dans les rues de Paris à l’initiative du collectif “Médecins pour demain” "… tous unis pour sauver notre santé en péril". La santé va mal, les campagnes se vident, et les médecins de famille pourraient bien disparaître…


La plupart des syndicats professionnels étaient représentés, à l’exception notoire de MG France, ballons et banderoles unitaires flottant au-dessus du cortège parti du Panthéon : « Aux grands hommes, la nation reconnaissante », rappelle un généraliste de la Creuse qui évoque la devise au fronton du célèbre monument du 5e arrondissement de Paris, non loin de la faculté de médecine. « Mais pas aux médecins, cherchez l’erreur ! »

Dans les rangs, des mots d’ordre simples et sans nuances : « Médecins, pas larbins », « 1ère 2e, 3e génération, nous sommes tous les médecins pour demain », « Macron, descends de ton balcon, écoute, on a des solutions ! », « Médecins maltraités, soins délégués, patients en danger »…

Vent debout contre la mise à mort annoncée de la médecine de ville, ces praticiens en colère venus des Pyrénées, de Tourcoing ou d’Alsace n’ont pas hésité à se mettre en grève pour grossir le cortège parisien dans une marche funèbre, ponctuée par la mélopée d’un jazz band qu’on devine plus à son affaire dans des fiestas de carabins.

Direction le quartier des ministères, pour un sit in très pacifique sous les fenêtres de leur ministère, une première pour la plupart d’entre eux, afin d’alerter l’opinion publique sur l’urgence d’un Grenelle de la Santé.

La colère risque encore de monter d’un cran à l’échéance des négociations conventionnelles quinquennales, dont la signature est attendue fin février. D’ici là, le collectif « Médecins pour demain » a lancé une pétition en ligne en direction des millions de patients, qu’on sait très proches de leur médecin de famille, les appelant à soutenir et à rejoindre le mouvement des médecins libéraux.

Si le gouvernement continue d’ignorer les 100 000 médecins libéraux de France, cette vague de protestation pourrait rapidement gagner les hospitaliers et les personnels soignants, dont on connait la situation désastreuse aux urgences, avec notamment le manque de lits et de personnels formés.

À LIRE AUSSI

Image
pause soignants
"Le personnel souffre" : trois soignants dénoncent les dérives de l’hôpital depuis 20 ans
« On ne peut plus travailler dans ces conditions ». Daniel et Myriam étaient venus en mai dernier sur notre plateau, les voici de retour accompagnés de Marc, et cette ...
21 décembre 2021 - 18:06
Vidéos
Image
Un malade sur un lit d'hôpital
D'où vient le "déficit immunologique" qui envoie les vaccinés à l'hôpital?
Publiée dans le journal Science Immunology le mercredi 15 juin, une étude menée conjointement par l’Inserm, l’AP-HP et l’université Paris Cité s’intéresse au « déficit...
16 juin 2022 - 17:45
Société
Image
censuré
Covid: une étude explore les expériences de médecins et de chercheurs qui ont été la cible d’une répression ou d’une censure
L'apparition du virus du Sars-CoV-2 fin 2019 et la rapidité de sa diffusion à l'échelle mondiale ont fait naître non seulement des points de vue scientifiques divergen...
28 novembre 2022 - 19:55
Société

Dessin de la semaine

Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription à la Newsletter hebdomadaire de FranceSoir est confirmée.

La newsletter FranceSoir

En vous inscrivant, vous autorisez FranceSoir à vous contacter par e-mail.