Zika: les fœtus contaminés victimes de retards moteurs et cognitifs

Zika: les fœtus contaminés victimes de retards moteurs et cognitifs

Publié le 09/01/2020 à 10:40 - Mise à jour à 13:01
©MarvinRecinos/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): France-Soir

-A +A

S'il n'entraîne pas toujours de microcéphalie chez le nouveau-né, le virus zika, lorsqu'il infecte une femme enceinte, est susceptible d'entraîner des retards moteurs moteurs et cognitifs mesurables, selon une étude menée en Colombie.

Le virus Zika contracté par des femmes pendant la grossesse a-t-il des conséquences sur les enfants? Si certains portaient les stigmates de cette infection à la naissance, présentant une microcéphalie congénitale, d’autres, nombreux, naissent avec une apparence toute à fait normale. C’est ceux-là que l’équipe de l’hôpital pour enfants de Washington a étudié. Et selon l’étude publiée dans la revue américaine Jama Pediatrics le lundi 6 janvier, il semblerait que le virus transmis par le moustique Aedes aegypti a bien laissé des traces sur les 70 enfants colombiens dont les parents ont été interrogés.

Des retards dépistés grâce à l'étude mais peu importants
D’après les réponses au questionnaire soumis à deux reprises entre l’âge de 4 et 18 mois, ces bébés ont bel et bien pris quelques mois de retard dans leur développement et notamment dans des étapes de motricité telles que se retourner, s’asseoir, marcher à quatre pattes, ou encore marcher et monter les escaliers. Ils semblent également montrer des retards sociaux et cognitifs, tels qu’attendre son tour pour lancer une balle ou jouer à dire «coucou».

Cependant, selon la neurologue pédiatrique de l’hôpital de Washington qui a mené ces travaux, Sarah Mulkey, il s’agit de retards «que l’on ne remarquerait pas forcément, à moins de faire des tests spécifiques». Ces enfants nés en 2016 et 2017 devront continuer à être suivis dans les années à venir pour déterminer si ces retards seront rattrapés ou si, au contraire, ils s’accentuent.

Un vaccin bientôt disponible ?
Parallèlement à cette étude, la recherche continue à progresser pour tenter de limiter les effets du virus Zika sur les bébés dont la mère a été infectée pendant sa grossesse. Selon une étude de l’université du Texas publiée en décembre 2019 dans la revue Nature, un vaccin (toujours en phase de test) administré à plus haute dose à une femme enceinte pourrait protéger le fœtus.

A lire aussi : Appel à la vigilance face aux cas de transmission locale de dengue et de zika

Auteur(s): France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.

Soutenez FranceSoir dès 1€ >



PARTAGER CET ARTICLE :


Le virus zika est transmis par le moustique Aedes aegypti

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-