Arabie: une compagnie veut recruter des femmes saoudiennes co-pilotes, une première

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Arabie: une compagnie veut recruter des femmes saoudiennes co-pilotes, une première

Publié le 13/09/2018 à 15:47 - Mise à jour à 17:52
© FAYEZ NURELDINE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par Anuj CHOPRA - Ryad (AFP)
-A +A

La compagnie aérienne saoudienne Flynas a lancé une campagne de recrutement de femmes saoudiennes à des postes de co-pilotes et d’hôtesses de l'air, une première dans ce royaume ultra-conservateur, a-t-on appris jeudi auprès de Flynas.

Cette annonce intervient quelques mois après la levée en juin 2018 de l'interdiction de conduire pour les femmes, en vigueur depuis des décennies dans ce pays.

La compagnie à bas coûts a reçu près de 1.000 candidatures de femmes saoudiennes pour les postes de co-pilotes, moins de 24 heures après avoir posté les annonces, a indiqué jeudi un porte-parole de Flynas à l'AFP.

"Flynas veut donner plus de pouvoir aux femmes saoudiennes et les encourager à jouer un rôle plus important dans la transformation du royaume", a assuré l'entreprise mercredi dans un communiqué. "Les femmes sont essentielles dans le succès de notre compagnie", a-t-elle ajouté.

La décision de Flynas intervient après qu'une autre compagnie aérienne saoudienne à bas coûts, Flyadeal, a posté cette semaine des annonces afin de recruter des hôtesses de l'air saoudiennes.

Il n'existe aucune loi en vigueur dans le pays interdisant aux femmes saoudiennes de travailler dans le secteur du transport aérien, mais la plupart des hôtesses de l'air des compagnies locales étaient jusqu'à présent étrangères, notamment philippines.

Le royaume saoudien a lancé des réformes économiques et sociales en autorisant, outre les femmes à conduire, l'ouverture de salles de cinéma.

L'Arabie saoudite reste toutefois l'un des pays les plus restrictifs au monde pour les femmes, avec un système de tutelle masculine. Elles doivent en effet obtenir la permission de leur parent masculin le plus proche - mari, père, frère ou même fils - dans la plupart des domaines de leur vie, comme pour voyager ou se marier.

Auteur(s): Par Anuj CHOPRA - Ryad (AFP)

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Photo de Saoudiens passant devant une réplique d'un avion de la compagnie saoudienne Flynas, prise le 16 janvier 2017 à Ryad

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-