Feu vert du Parlement allemand au péage sur autoroutes et routes

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Feu vert du Parlement allemand au péage sur autoroutes et routes

Publié le 31/03/2017 à 13:33 - Mise à jour à 13:45
© Bernd Wüstneck / dpa/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

La chambre haute du Parlement allemand a validé vendredi un projet controversé de péage automobile sur les autoroutes et routes allemandes, contesté en Allemagne comme par les pays limitrophes.

La chambre basse du Parlement, le Bundestag, avait déjà donné la semaine dernière son feu vert à ce texte, dont l'application ne devrait pas avoir lieu avant 2019. Il prévoit l'instauration d'une taxe sur les 13.000 kilomètres d'autoroutes et les 39.000 kilomètres de routes fédérales allemandes.

Son montant variera en fonction de la taille et des performances environnementales du moteur pour atteindre 67 euros en moyenne et 130 euros maximum par an. Les automobilistes allemands se verront toutefois exemptés de taxe automobile à hauteur du péage routier payé annuellement.

Pour les automobilistes étrangers, redevables du péage seulement sur les autoroutes, sont en plus prévus des forfaits de courte durée: entre 2,50 euros et 25 euros pour 10 jours, entre 7 et 50 euros pour deux mois.

En guise de vignette, c'est la plaque d'immatriculation du véhicule qui permettra aux autorités de contrôler que cette taxe a été acquittée par les automobilistes.

Ce projet de longue haleine, cheval de bataille des conservateurs bavarois de la CSU, alliés de la CDU de la chancelière Angela Merkel et membres avec le parti social-démocrate (SPD) de la coalition gouvernementale, avait fait l'objet d'une passe d'armes avec la Commission européenne, qui le jugeait "discriminatoire" à l'encontre des automobilistes étrangers.

Début décembre, Berlin a accepté de réviser sa copie en abaissant notamment le prix des tarifs de courte durée.

Plusieurs pays limitrophes continuent néanmoins à le juger discriminatoire et non conforme aux règles européennes, en particulier l'Autriche pour qui le projet amendé représente le danger d'un préjudice massif pour les automobilistes ne résidant pas en Allemagne.

Vienne a d'ailleurs aussitôt réagi vendredi en annonçant un prochain dépôt de plainte devant la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE). Ce "péage allemand pour étrangers" est une "discrimination basée sur la nationalité", a accusé le ministre des Transports Jörg Leichtfried lors d'une conférence de presse.

Il a également reproché à la Commission européenne d'avoir validé le projet après que Berlin l'a amendé, "un scandale", selon M. Leichtfried.

La Belgique et les Pays-Bas ont aussi émis des critiques.

Le péage routier est également décrié en Allemagne. Winfried Hermann, ministre des Transports (Verts) de l'Etat régional du Bade-Wurtemberg, frontalier avec la France et la Suisse, a dénoncé vendredi un "péage pour les étrangers", qui n'est selon lui "pas un bon signal pour l'Europe".

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Péage avant un tunnel sur une autoroute allemande à Rostock le 30 octobre 2014

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-