Oeufs contaminés: des lots livrés en France en provenance des Pays-Bas

Oeufs contaminés: des lots livrés en France en provenance des Pays-Bas

Publié le 07/08/2017 à 18:05 - Mise à jour à 18:55
© Vincent Jannink / ANP/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Treize lots d'oeufs contaminés au fipronil en provenance des Pays-Bas ont été livrés en France, à deux établissements de fabrication de produits à base d'oeufs de la Vienne et du Maine et Loire en juillet, a indiqué lundi le ministère de l'Agriculture dans un communiqué.

Le ministère n'était pas en mesure de dire dans l'immédiat si les produits incriminés s'étaient retrouvés dans le commerce et en quelle quantité, alors qu'une enquête est en cours.

"On est en train d'investiguer tout ça", a indiqué à l'AFP une porte-parole du ministère, qui a ajouté que les services de contrôle diligentés étaient encore en train de voir "sur l'ensemble de ces lots, ce qui a été utilisé ou pas".

"Des investigations sont menées dans ces établissements par les services de contrôles du ministère de l'Agriculture pour évaluer la situation (les produits concernés et leur destination) et bloquer les produits incriminés à des fins d'analyses", indique le ministère dans son communiqué.

La France, selon le communiqué du ministère, a été informée samedi soir et dimanche par les autorités européennes, de la livraison de ces oeufs "entre le 11 et le 26 juillet" derniers.

"Les professionnels de l'amont (producteurs d'œufs) ont été informés et il leur a été demandé de vérifier leurs approvisionnements", a ajoué le ministère où une réunion avec les acteurs de l'aval (collecteurs, transformateurs et distributeurs) se tenait lundi soir pour faire le point sur la situation et renforcer la surveillance.

"En complément de l'analyse de risque de l'Efsa", l'autorité européenne de sécurité des aliments, le ministère a décidé de saisir l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) "pour obtenir un avis sur les risques pour la santé humaine liés à l'ingestion d'œufs ou de produits contaminés par le fipronil".

"La présence de traces de fipronil ne constitue pas en soi un risque", a expliqué le ministère, en soulignant que "seules les analyses engagées permettront de déterminer si le niveau de contamination de ces produits est susceptible de présenter un risque pour la consommation".

Par ailleurs, le 28 juillet, un élevage du Pas-de-Calais a été placé sous surveillance après le signalement par l'éleveur de l'utilisation de ce produit par son fournisseur belge, a rappelé le ministère en précisant qu'aucun œuf issu de cet élevage n'a été mis sur le marché.

Les résultats des analyses pour cet élevage seront connus à la fin de la semaine.

Les oeufs retirés sont suspectés de contenir des traces d'une molécule insecticide, le fipronil, utilisé au mépris de la réglementation européenne pour éradiquer le pou rouge dans les élevages.

En grande quantité, le fipronil est considéré comme "modérément toxique" pour l'homme par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est interdit dans l'élevage mais peut être utilisé sur les animaux de compagnie par exemple.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Treize lots d'oeufs contaminés au fipronil en provenance des Pays-Bas ont été livrés en France.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-