Soldes: le commerce indépendant appelle à revoir le dispositif

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Soldes: le commerce indépendant appelle à revoir le dispositif

Publié le 08/08/2017 à 10:58 - Mise à jour à 11:00
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

Les commerçants indépendants du textile et de l'habillement, qui tirent un bilan négatif des soldes, ont appelé mardi à revoir entièrement le dispositif pour réduire la durée totale des promotions tout au long de l'année.

"Il y a un problème de durée, de rythme. Il faut remettre tout à plat et reconsidérer le dispositif complètement", a déclaré sur Europe 1 le président de la Fédération nationale de l'habillement, Bernard Morvan, représentant des commerces indépendants du secteur habillement textile.

Le bilan des soldes, qui se terminent mardi, est globalement mitigé et tout le monde n'en a pas profité équitablement. Si les centres commerciaux, les grandes enseignes et les grosses agglomérations s'en sortent plutôt bien, les villes moyennes et les commerces indépendants font grise mine. Ces derniers déplorent une baisse de fréquentation et du chiffre d'affaires.

Les ventes privées d'avant-soldes sont notamment montrées du doigt, car elles ont fait disparaître la traditionnelle ruée du mercredi d'ouverture. "La première journée des soldes n'a plus ce côté festif qu'elle avait par le passé", déplore M. Morvan.

La date de début des soldes d'été, le 28 juin, est souvent jugée trop tardive. Mais, selon M. Morvan, il faudrait surtout réduire la durée totale de soldes sur l'année, actuellement de 84 jours.

"Nous ne sommes pas pour avancer ou reculer les dates de soldes mais pour restaurer un système qui a perdu beaucoup de sens (...). Il faut remettre de l'ordre", a-t-il ajouté. "Il faut qu'on arrête toutes ces périodes de réduction de prix tout au long de l'année. Comment préserver le caractère festif des soldes si la veille ou l'avant-veille il y a déjà des promotions, des liquidations (…)?".

"Qu'est-ce qu'on entend des commerçants ? Ils nous disent ce n'est pas normal qu'on soit obligés de solder le premier jour de l'été, idem pour l'hiver", explique M. Morvan, qui propose de ne "solder les articles de l'été que le dernier jour de l'été, et pareil pour l'hiver, le dernier jour de l'hiver, on aurait quatre périodes plus courtes (une par saison), et on passerait de 84 jours à 70 jours" de soldes.

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Avec un bilan négatif des soldes, les commerçants indépendants du textile et de l'habillement demandent à revoir le dispositif Ci-contre, le début des soldes d'été à Lille (nord),

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-