Sur les pages Facebook des grands médias, un commentaire sur dix est haineux

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Sur les pages Facebook des grands médias, un commentaire sur dix est haineux

Publié le 04/05/2018 à 14:30 - Mise à jour à 15:12
© Christophe SIMON / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Sur les pages Facebook des grands médias français, un commentaire sur dix contient des propos haineux, les politiques, personnalités médiatiques et journalistes étant particulièrement ciblés, selon une étude commandée par le Secrétariat d'Etat chargé du Numérique.

Cette étude réalisée par Netino (Webhelp) porte sur l'analyse d'un échantillon de 10.870 commentaires publics publiés sur 24 pages Facebook de grands médias français pendant le mois de mars.

Selon ce panorama, près de la moitié des propos haineux (45,2%) relèvent de "l'agressivité générique" (exemple cité : "On s'en fout de cette merde").

Viennent ensuite les attaques contre les personnalités publiques qui représentent près d'un tiers des propos haineux (31,8%).

Les attaques contre l'origine ethnique et la couleur de peau comptent pour 6,5%, la discrimination sociale représente 5,5% de ces commentaires et l'appartenance religieuse, notamment à l'Islam, cristallise 3,5% des propos haineux.

Sexisme (1,6%), discriminations diverses (1,6%), discrimination régionale (1,5%), propos sur l'orientation sexuelle (1,2%) et discrimination physique (0,6%) viennent clore ce triste panorama.

"Contenus racistes, antisémites, haineux, sexistes ... : on doit mettre fin à cette impunité ! En faisant retirer ces contenus le plus rapidement possible et en se donnant la capacité de poursuivre les auteurs de ces propos insoutenables !", a commenté Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'Etat au Numérique.

Ce "Panorama de la haine en ligne" lui a été remis vendredi en présence de l'enseignant franco-algérien Karim Amellal, de la députée LREM Laetitia Avia et du vice-président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) Gil Taïeb, chargés d'une mission contre le racisme et l'antisémitisme en ligne.

Cette mission leur a été confiée par le Premier ministre dans le cadre d'un nouveau plan contre le racisme et l'antisémitisme lancé en mars.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Sur les pages Facebook des grands médias français, les politiques, personnalités médiatiques et journalistes sont particulièrement ciblés

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-