Taxe d'habitation: la promesse de Macron inquiète les maires

Taxe d'habitation: la promesse de Macron inquiète les maires

Publié le 25/02/2017 à 12:42 - Mise à jour à 12:59
© ERIC CABANIS / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

L'Association des maires de France a exprimé samedi son inquiétude devant la promesse d'Emmanuel Macron d'exonérer 80% de la population de la taxe d'habitation.

"Une proposition a été émise d’exonérer de la taxe d’habitation 80% des habitants, privant ainsi les communes, et leurs intercommunalités, de 10 milliards de recettes, soit une perte de 36% de l’ensemble de leurs ressources propres !", s'alarme l'AMF dans un communiqué.

Le président de l'AMF, François Baroin (LR), et le premier vice-président délégué, André Laignel (PS), "mettent solennellement en garde contre toute mesure démagogique, non financée et attentatoire aux libertés locales", ajoute l'Association.

"Dans une société de responsabilité, à l’opposé de tout populisme, il est légitime que chaque habitant contribue, en fonction de ses moyens, aux charges communes ; c’est le fondement même de la démocratie locale qui est en jeu", fait-elle valoir.

Cette mesure, selon l'AMF, serait "démagogique car existent déjà de nombreux dispositifs d’allègements, de dégrèvements, d'exonération ou de plafonnement de la TH dont bénéficient les habitants" "Ainsi, aujourd’hui, 42% des foyers en bénéficient, soit 13 millions de foyers environ", souligne l'AMF.

Une telle promesse serait de surcroît "non financée car l'Etat, depuis longtemps, ne compense plus réellement les conséquences de ses propres décisions".

Enfin, cette exonération serait "attentatoire aux libertés locales": "en privant de manière autoritaire les communes et leurs intercommunalités d’un tel montant de ressources propres, l’Etat remettrait en cause leur libre administration et leur capacité d'assurer les services publics essentiels attendus par la population, de l’école à la solidarité", prévient l'AMF.

Dans un communiqué, En Marche!, le mouvement de M. Macron, a précisé que "dès 2018, la taxe d'habitation sera sensiblement allégée" et c'est "en 2020 (que) 4 Français sur 5 ne paieront plus la taxe d'habitation".

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le candidat à la présidentielle du mouvement "En marche!" Emmanuel Macron le 24 février 2017 à Souillac

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-