Election présidentielle: Facebook lance un comparateur de programmes

Election présidentielle: Facebook lance un comparateur de programmes

Publié le 11/04/2017 à 08:25 - Mise à jour à 10:00
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Facebook proposera à partir de mardi à ses utilisateurs français un outil regroupant les propositions des candidats à l'élection présidentielle, qui apparaîtra chaque fois que quelqu'un lira sur le réseau social un article lié à une actualité politique.

Baptisé Perspectives, ce comparateur de programmes est un module intégré dans le fil d'actualités qui montre le dessin d'une urne dans lequel une main glisse un bulletin, accompagné du texte : "Élection présidentielle 2017, découvrez les propositions des candidats".

Ce module apparaît systématiquement après la lecture d'un article politique, directement en dessous de la publication concernée et dans la limite de trois fois par jour, précise le réseau social.

Lorsque l'utilisateur clique dessus, il est renvoyé vers une page regroupant des propositions de candidats issues de leur propre page Facebook, plus particulièrement de l'onglet "propositions". Ces pages Facebook sont alimentées par les équipes des candidats.

Le comparateur propose plusieurs thèmes qui ont été choisis en partenariat avec le Centre d'étude de la vie politique de Sciences Po (CEVIPOF).

Les propositions des candidats sont présentées de façon aléatoire, selon un ordre d'affichage qui change à chaque visite, précise Facebook. Chaque candidat est présenté dans la colonne de réponse, même ceux qui n'ont pas renseigné de proposition pour le thème choisi. Dans ce dernier cas, Facebook indique que la proposition n'a pas encore été renseignée.

"Si un homme ou une femme politique choisit de ne pas indiquer sa position sur un sujet, l'outil renvoie vers leur page Facebook officielle", précise l'outil.

Facebook a multiplié ces dernières semaines les mesures contre les fausses informations, notamment en France, où le réseau social compte plus de 30 millions d'utilisateurs.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Facebook propose à ses utilisateurs un outil regroupant les propositions des candidats à l'élection présidentielle

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-