Face aux doutes du PS, Hamon charge violemment Macron à Marseille

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Face aux doutes du PS, Hamon charge violemment Macron à Marseille

Publié le 07/03/2017 à 23:42 - Mise à jour le 08/03/2017 à 16:04
© ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

Benoît Hamon s'en est vivement pris mardi à Marseille au projet d'Emmanuel Macron, accusé de manquer du "plus élémentaire sens de la justice sociale", et de porter un projet qui pourrait favoriser le Front national au lieu de lui faire barrage.

Confronté au doute de plusieurs responsables du PS, du ministre de la Ville Patrick Kanner au président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone, M. Hamon a décidé de faire feu tous azimuts contre le candidat d'En marche!, au cours d'un meeting qui a réuni environ 2.000 personnes dans la capitale des Bouches-du-Rhône.

Sa réforme des retraites ? Elle diminuera les pensions de ceux et surtout "celles qui ont déjà un temps de travail plus subi que choisi, les carrières les plus hachées", "au mépris de la justice sociale la plus élémentaire".

Son projet pour l'école ? Il revient à "accepter de remettre en cause l'égalité à l'école", et à "donner raison aux plus mauvais élèves de la République", en permettant aux collectivités locales de ne plus mettre en oeuvre la réforme des rythmes scolaires, a dit M. Hamon, visant le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin.

"Qui peut croire qu'aujourd'hui, réduire les dépenses publiques, diminuer le nombre de fonctionnaires, remettre en cause le système de retraite, remettre en cause le compte pénibilité, renvoyer le recrutement des écoles à la liberté des établissements, la remise en cause des rythmes scolaires, qui peut croire que ces solutions là, qui sont les solutions qui partout ailleurs en Europe ont précipité la montée des extrémismes, qui peut croire que c'est le bon projet pour battre le Front national ?", s'est interrogé M. Hamon.

"Qui peut croire que c'est le vote utile ? Pas utile aux enseignants, pas utile à celui qui a travaillé dur, pas utile à celle qui travaille dans un hôpital... (..) oui utile à qui ? Aux grands lobbys industriels, à celles et ceux qui veulent la suppression de l'ISF. Ce projet là, ça n'est pas le vote utile contre le Front national. C'est au contraire le projet qui en France comme ailleurs peut accélérer la montée en puissance du Front national", a-t-il fustigé.

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Benoît Hamon a réuni environ 2.000 personnes à Marseille, le 7 mars 2017

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-