Macron souhaite augmenter le quotient familial, en baisse depuis 2012

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Macron souhaite augmenter le quotient familial, en baisse depuis 2012

Publié le 09/04/2017 à 11:49 - Mise à jour à 13:15
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP

-A +A

Emmanuel Macron, candidat d'En Marche! à l'élection présidentielle, veut augmenter le quotient familial, qui a subi deux baisses lors du quinquennat de François Hollande.

Si l'audit des comptes publics que promet d'engager l'ancien ministre s'il est élu montre qu'il y a une marge de manoeuvre, celle-ci "sera mise sur la politique familiale et en particulier le quotient", a-t-il annoncé dimanche sur Radio J.

Veut-il rétablir le quotient familial tel qu'il était avant les deux baisses engagées depuis 2012? "Si les finances publiques le permettent ce sera mon souhait (...) Je souhaite aller dans ce sens", répond M. Macron.

"Je ne fais pas de chèque en blanc parce que dans ma trajectoire, je ne le fais pas. Mais je veux aller dans cette direction. Et j’annoncerai cela mi juillet", précise-t-il.

"Je n’appellerais pas cela un cadeau. J’appellerais cela un accompagnement", poursuit le candidat. "La force de la France c’est sa vitalité démographique", a-t-il dit.

"C’est un élément de justice d’accompagner les familles. Et raboter à la fois les allocations et le quotient a été un problème", affirme M. Macron.

Le quotient familial a connu deux baisses depuis 2012 qui l'ont ramené de 2.300 à 1.500 euros par demi-part.

La fécondité a diminué à 1,93 enfant par femme en 2016 contre 1,96 en 2015, et les naissances ont baissé de 14.000 à 785.000 bébés, avait en janvier l'Insee.

La France est demeurée le pays le plus fécond de l'Union européenne, juste devant l'Irlande en 2015 (derniers chiffres disponibles pour le reste de l'UE), selon l'Insee.

Auteur(s): Par AFP


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Municipale 2014

Newsletter


Fil d'actualités Elections




Commentaires

-