Présidentielle: vers un accord entre le PRG et Hamon

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Présidentielle: vers un accord entre le PRG et Hamon

Publié le 15/03/2017 à 17:21 - Mise à jour à 21:04
© PASCAL PAVANI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

Le Parti radical de gauche (PRG) a décidé mercredi en comité directeur de soutenir Benoît Hamon à la présidentielle et a également validé un accord avec le Parti socialiste en vue des législatives, a-t-il annoncé.

Réuni mercredi après avoir pris quinze jours de réflexion supplémentaires pour examiner notamment l'opportunité de s'entendre avec Emmanuel Macron (En Marche!), le PRG assure dans un communiqué que sa présidente, Sylvia Pinel, "respectera l'engagement contracté au moment de sa candidature" à la primaire socialiste élargie, remportée le 29 janvier par M. Hamon.

Concernant l'élection présidentielle, "le PRG réaffirme son positionnement au centre-gauche et son attachement à une gauche de gouvernement", ajoute le parti, se disant déterminé à "lutter contre la menace que représenterait l'élection du Front national".

M. Hamon, qui se "félicite" de ce soutien et "remercie chaleureusement Sylvia Pinel", a pour sa part souligné que "cette décision est le fruit d'un échange approfondi que j'ai eu avec Sylvia Pinel et son équipe qui, par la qualité des propositions qu'ils m'ont faites, ont permis d'enrichir encore le projet que je propose aux Français".

"Le comité directeur du PRG valide les termes d'un accord pour les élections législatives avec le PS", a aussi précisé le plus vieux parti de France.

"Cette décision marque une étape importante non seulement dans la constitution d’une future majorité de gouvernement, mais également dans le nécessaire rassemblement pour mettre le Front national en échec", a salué en retour le PS.

Le PRG reste toutefois miné par des divisions entre ceux qui souhaitaient respecter la parole donnée au moment de s'engager dans la primaire et ceux qui auraient préféré rejoindre la campagne de M. Macron.

De nombreux parlementaires radicaux, comme le député Alain Tourret, ont déjà annoncé qu'ils soutiendraient M. Macron.

Mme Pinel, qui avait enregistré 2,02% des voix à la primaire, avait présenté un peu plus tôt en comité directeur une lettre d'engagement programmatique de M. Hamon.

Dans cette lettre, dont l'AFP a obtenu copie, le candidat répond à ses exigences, entre autres sur une nouvelle gouvernance économique de la zone euro, sur la volonté d'avancer rapidement pour une harmonisation européenne de l'impôt des sociétés, sur une aide spécifique pour encourager les TPE à remplir leurs objectifs sociaux et environnementaux. Une réflexion sur la cogestion dans les entreprises, la poursuite de la recherche sur le nucléaire civil et militaire ou le remplacement de l'Observatoire de la laïcité par une délégation interministérielle sont aussi cités.

Selon une source proche du PRG, Mme Pinel, considérant avoir obtenu des "inflexions" de la part de M. Hamon, était favorable à une validation de cet accord et "donc au respect de la parole donnée" lors de la primaire.

Une autre source a précisé à l'AFP que Mme Pinel avait également pris contact ces dernières semaines avec M. Macron, et que des discussions avaient eu lieu, qui n'ont pas abouti. "C'était le sens du report du choix pour la présidentielle" du PRG il y a quinze jours, a-t-on expliqué.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La présidente du PRG Sylvia Pinel lors du premier tour des primaires de la gauche, à Castelsarrasin le 22 janvier 2017

Newsletter


Fil d'actualités Elections




Commentaires

-