Accord de Paris: Thomas Pesquet juge "irresponsable" le retrait américain

Accord de Paris: Thomas Pesquet juge "irresponsable" le retrait américain

Publié le 06/06/2017 à 12:48 - Mise à jour à 15:40
© Roberto Pfeil / afp/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

L'astronaute français Thomas Pesquet, qui est rentré sur Terre vendredi après 200 jours dans l'espace, a jugé mardi "irresponsable" le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat.

Lors de sa première conférence de presse, au Centre européen des astronautes (EAC) à Cologne (Allemagne) depuis son retour, l'astronaute a redit que son séjour lui avait permis de comprendre de façon "très concrète" les problématiques environnementales.

"J'ai fait l'expérience, avec mes sens, de voir la fragilité de la Planète, de la ressentir". "Cela m'a donné envie d'inciter les gens à faire plus pour l'environnement", a souligné l'astronaute.

"Quand je vois la décision du président américain (...) de sortir de l'accord de Paris, je pense que c'est irresponsable", a-t-il estimé, après s'être brièvement tourné vers un responsable de la communication de l'EAC pour s'assurer qu'il pouvait aller au bout de sa phrase, les astronautes n'étant pas censé parler "politique".

"Je ne suis pas le seul évidemment. Il va falloir s'organiser pour faire en sorte que cela marche quand même". "Si moi, je peux avoir un rôle (...) citoyen pour inciter les gens à faire plus, je le ferai".

"Je ferai de mon mieux pour faire en sorte qu'on continue sur le chemin sur lequel on s'était engagé malgré les obstacles", a-t-il indiqué.

Après avoir longtemps entretenu le suspense, Donald Trump a annoncé jeudi la sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, semant la consternation parmi les autres pays signataires de ce texte historique.

L'accord de Paris, adopté fin 2015, a créé un cadre collectif pour lutter contre le réchauffement climatique, parallèlement aux engagements volontaires de réduction des émissions de gaz à effet de serre des pays.

La communauté internationale s'est engagée à limiter la hausse de la température mondiale "bien-en deçà de 2°C" et à "poursuivre les efforts pour limiter la hausse à 1,5°C", par rapport au niveau d'avant la Révolution industrielle.

A ce jour, 148 pays ont ratifié l'accord de Paris.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'astronaute français Thomas Pesquet donne une conférence de presse à Cologne, en Allemagne, le 6 juin 2017.

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-